Travaillez à l’allemande et impressionnez votre chef

Les Allemands sont connus depuis toujours pour leur « Gründlichkeit », leur efficacité au travail. Voici ce que vous pouvez tirer des méthodes allemandes pour impressionner votre supérieur hiérarchique.

Travaillez à l’allemande et impressionnez votre chef

1.  Séparez strictement travail et vie privée

En Allemagne, il n’est pas courant de s’épancher au travail sur la communion du petit dernier, le super match de foot du week-end écoulé ou la belle-mère qui fait encore des siennes. Le travail est le travail, et la vie privée est la vie privée. De cette manière, nos collègues allemands perdent beaucoup moins de temps.

 

2. Faites valoir vos titres et votre réseau

Un autre point sur lequel les Allemands se distinguent de nous, c’est qu’ils savent véritablement se pavaner avec les titres qu’ils ont décrochés et qu’ils portent comme des médailles invisibles, et qu’ils sont jugés en fonction. Un doctorat ? Allons donc, il n’y a pas de quoi impressionner un Allemand. Il faut au moins une double maîtrise pour signifier quelque chose là-bas. Au travail également, les Allemands aiment faire valoir ces majestueux titres. Combinez les titres à un réseau professionnel étendu et à la visibilité que vous leur octroyez et vous serez le roi de l’entreprise. Herr Professor Dr. Schmidt ? Parfait ! Vous parlez d’un univers professionnel tout différent !

 

3. Les conventions, c’est sacré

Lorsque vous signez un contrat avec une firme allemande, mieux vaut également y réfléchir à deux fois. Une fois signé, ce contrat sera en effet respecté à la lettre. Pas de compromis ni de longs discours comme nous en avons l’habitude chez nous. Seuls les termes du contrat comptent. C’est là aussi un des points forts des Allemands : les conventions, c’est sacré. Si chacun s’y tient, la planification est bien plus efficace. C’est aussi simple que cela. Mieux encore : les Allemands détestent la mentalité « presque selon les conventions » que nous adoptons parfois en Belgique.

 

4. Respectez les règles vestimentaires

L’aspect de la forme et par extension la tenue vestimentaire sont importants également. Autrement dit, ne vous imaginez pas pouvoir faire des affaires si vous négligez votre apparence. Pis encore, le non-respect des codes vestimentaires suffit à vous faire carrément manquer une transaction. Autrement dit, habillez-vous selon les circonstances lorsque vous travaillez avec des collègues allemands. Il n’y a d’ailleurs rien de mal à être tiré(e) à quatre épingles. Cela vous donne confiance en vous et crée un cadre professionnel. The way to go en Allemagne !

 

5. Préparez-vous parfaitement à une réunion

Lorsque vous avez une réunion avec des Allemands, mieux vaut vous y préparer jusque dans les moindres détails. Pour eux, se réunir c’est se rassembler pour prendre des décisions, et cette définition est vraiment prise au sens littéral et très au sérieux. Pas de quart d’heure académique, et encore moins de conversations anodines pour briser la glace et prendre la mesure de son interlocuteur. En Allemagne, on prend d’emblée le taureau par les cornes. Vlan ! Au début de la réunion, votre stylo, smartphone et autres sont prêts, vos dossiers sont à portée de main, votre café est déjà servi devant vous, votre téléphone mobile est en mode « vibreur »,... Les Allemands ont également en sainte horreur les « blancs » qui surviennent pendant une réunion lorsque des noms, dossiers, titres et autres doivent être recherchés parce que l’un ou l’autre participant n’a pas préparé son dossier correctement. Si l’on additionne tous ces éléments, on se rapproche de la conception que nous avons d’une réunion parfaite.

 

6. Aimez l’ordre et la propreté

L’ordre et la propreté sont également des priorités des Allemands dans le contexte professionnel. Si vous recevez la visite d’un Allemand, veillez à ce que votre poste de travail soit irréprochable. Pas de papiers qui traînent, pas de vieux sandwiches ni de barres chocolatées entamées sortant de votre tiroir, ni taches graisseuses sur l’écran de votre mobile ou tablette : les Allemands détestent cela.

 

7. Allez dans les détails

Lorsque vous donnez une présentation, insistez sur l’aspect technique du sujet. Ne lésinez pas sur les détails techniques. N’espérez pas impressionner un Allemand en lui présentant une image globale : c’est votre connaissance et votre compétence à l’égard des détails qui vous permettront de faire la différence, et ce sont les petits « plus » ingénieux que vous aurez imaginés (une nouvelle technique, un matériau différent, une solution atypique à un problème) qui vous permettront de susciter l’admiration.

 

Source : MT.nl 

Mardi 14 Mai 2013 om 13:20

Pascal Dewulf