10 aptitudes qui compteront vraiment à l’avenir

Pour ne pas manquer son rendez-vous avec l’avenir, le mieux est d’investir dans les compétences adéquates. Des spécialistes ont analysé les processus-clés qui déterminent dans quelle direction notre marché de l’emploi évoluera dans les dix années à venir. A partir de là, ils ont distillé une dizaine de talents qui prendront de la valeur dans les décennies à venir.

10 aptitudes qui compteront vraiment à l’avenir

1. Vous avez l’esprit critique et vous osez poser des questions

De plus en plus de tâches routinières sont confiées à la technologie intelligente. Les superordinateurs sont de nos jours parfaitement à même de battre l’humain aux échecs ou au Stratego, mais ils ne pourront jamais disposer de l’intelligence humaine. Pour cette raison, la demande d’aptitudes dont un ordinateur est incapable de faire preuve ne fera que croître. Concrètement, il s’agit de la réalisation de tâches qui ne se laissent pas décoder, mais qui nécessitent ce qu’on appelle des aptitudes « sense making ».

 

2. Vous percevez parfaitement la volonté et la pensée des autres

Toutes les tentatives de concevoir des robots sociaux ou émotionnels ont jusqu’ici échoué. La probabilité que l’on puisse un jour atteindre cet objectif est extrêmement mince, et c’est aussi l’avis des scientifiques. Les entreprises se mettront donc en quête de travailleurs dotés d’une brillante intelligence sociale. Ces candidats sont dès à présent très convoités sur le marché de l’emploi, et ils le resteront. Les personnes ayant un QI social élevé sont à même de percevoir rapidement les émotions des collègues qui l’entourent, de les évaluer correctement et d’adapter leur propre comportement en conséquence. L’intelligence sociale stimule le travail d’équipe et la productivité. Voilà donc un talent que vous avez tout intérêt à entretenir et à affiner encore davantage.

 

3. Vous osez faire preuve d’originalité

Les personnes capables d’imaginer rapidement des solutions créatives pour résoudre des situations imprévues ont assurément une longueur d’avance pour les décennies à venir. Cette aptitude est en effet très appréciée dans toutes sortes de fonctions (de tous niveaux de qualification) susceptibles de se retrouver confrontées à des problèmes soudains et uniques pour lesquels les entreprises ne disposent pas d’un scénario tout fait. Aux Etats-Unis, des chercheurs ont constaté que le nombre d’emplois affiche la plus forte croissance pour les personnes très qualifiées dans les fonctions dirigeantes et techniques, et pour les personnes peu qualifiées dans des secteurs comme les soins aux personnes. Le point commun de ces deux catégories ? La fréquence des problèmes imprévus nécessitant des solutions créatives.

 

4. Vous parlez couramment plusieurs langues

Faut-il encore rappeler que la mondialisation fera du monde entier un lieu de travail potentiel ? Non seulement les gens pourront géographiquement travailler en des lieux les plus divers, mais sur un même lieu de travail, des individus aux racines, religions et cultures les plus diverses devront aussi pouvoir collaborer. La capacité de travailler dans cette configuration nouvelle et culturellement diversifiée gagne en importance. Elle requiert une ouverture d’esprit, celle qui est le propre des travailleurs qui voient les différences comme un enrichissement. La faculté d’apprendre rapidement des langues étrangères et une bonne capacité d’adaptation ne feront donc que gagner en importance.

 

5. Vous n’avez aucune difficulté à interpréter des statistiques

L’« intelligence computationnelle » est un terme pompeux qui désigne la faculté d’interpréter des données et de les convertir en concepts et modèles abstraits. Il existe déjà pour ce faire des méthodes d’apprentissage interactives comme Scratch (Lifelong Kindergarten Group), qui apprennent de manière ludique aux jeunes les ficelles de ce « métier ».

 

6. Vous jonglez avec les nouvelles technologies de communication

On attend de la nouvelle génération de travailleurs qu’ils soient à même d’utiliser de manière à la fois fluide et professionnelle les nouveaux médias. Les présentations visuelles créatives promettent de devenir la norme. Les présentations Powerpoint à elles seules ne vous mèneront de nos jours pas bien loin.

 

7. Vous êtes d’une curiosité extrême

Nombre des problèmes mondiaux sont actuellement devenus par trop complexes. Une seule discipline spécialisée ne suffit pas à les résoudre. Pensons au réchauffement climatique ou à la médecine : pour ainsi dire toutes les maladies chroniques sont aujourd’hui traitées par des équipes multidisciplinaires. A l’avenir, le « multi » devra céder la place au « trans », à savoir la collaboration entre des personnes maîtrisant au moins deux spécialisations ou davantage. Le travailleur idéal a une formation en T : il est très profondément spécialisé dans une branche, mais il est aussi plus qu’au courant des disciplines annexes. Cela demande une sérieuse dose de curiosité et une énorme motivation pour poursuivre ses études.

 

8. Vous êtes avide d’apprendre

Les jeunes travailleurs sont souvent pris en charge par des collègues plus âgés (mentors). A l’avenir, l’inverse devra plus fréquemment se produire également, en ce sens que le mentor plus âgé sera à son tour recyclé par le jeune nouveau venu.  Le travailleur plus ancien transmettra notamment ses expériences à son jeune collègue, tandis que ce dernier se profilera souvent en spécialiste dans le domaine des nouvelles technologies et applications. L’ouverture au « mentoring » bidirectionnel est donc un atout, surtout vu les carrières beaucoup plus longues qui nous attendent.

 

9. Vous avez une bonne vue d’ensemble

Le développement de nouvelles techniques de réflexion et de concentration permettant un filtrage professionnel des informations importantes est un défi pour toutes les organisations et entreprises. L’afflux continuel de données n’offre en effet des avantages que si cette information peut être filtrée correctement. Ce talent est donc un must absolu vu la surabondance croissante des informations.

 

10. Vous pouvez trouver votre place au sein d’une équipe virtuelle

Les équipes virtuelles qui ne sont pas réunies physiquement deviennent une réalité quotidienne. Qu’il s’agisse de faire partie d’une telle équipe ou de diriger un groupe virtuel d’envergure, cette situation nécessite des aptitudes adaptées pour motiver les travailleurs, mais aussi pour garantir la cohésion « sociale » indispensable. Pour briser l’isolement, un espace de collaboration physique ou virtuel peut constituer une bonne solution pour certains. Des expérimentations comme Second Life ont en effet révélé que l’expérience collective d’un tel monde virtuel présente des avantages socio-émotionnels pour les utilisateurs. Les différents acteurs ressentent la présence virtuelle des autres, tout en parvenant à se concentrer sur leur propre travail – bien réel celui-là. Les applications comme Yammer, une sorte de blog Twitter à l’échelle restreinte, peuvent également aider à augmenter l’implication mutuelle.

 

Source : étude de l’University of Phoenix Research Institute, www.iftf.org 

Mercredi 2 Avril 2014 om 11:10

Kari Van Hoorick

// //
// // //
// // // //