Une moustache… et 6 autres critères qui font augmenter votre salaire!

Votre salaire est influencé par divers facteurs : non seulement vos diplômes et vos compétences, mais aussi votre personnalité et votre présentation.

Une moustache… et 6 autres critères qui font augmenter votre salaire!

1. Un nom qui se termine par « e »

Fait étonnant, les personnes que l’on retrouve dans les plus hautes catégories salariales ont généralement un nom qui se termine par « e », par exemple Stéphanie, Cécile ou Frédérique. Cette constatation ressort clairement de l’enquête effectuée par Meertens Instituut, un bureau d’enquête néerlandais spécialisé dans l’étude et la documentation de la langue et la culture néerlandaises.

 

2. Grand, plus grand, le plus grand

Il est désormais notoire que les travailleurs, essentiellement masculins, plus grands que la moyenne gagnent davantage que leurs collègues de plus petite taille. Cette constatation vient d’être reconfirmée par une étude australienne menée auprès de l’University of Sydney et de l’Australian National University.

 

3. Une moustache

Alors qu’en 2013, la moustache n’est plus du tout dans l’air du temps, il semble que certains hommes n’hésitent pas à se la laisser pousser. Et — ô surprise — selon une étude allemande, ces hommes s’approprieraient en finalité un salaire 8,2 % plus élevé que leurs collègues barbus et 3,2 % plus élevé que leurs collègues entièrement rasés. 

 

4. La qualité de votre maîtresse d’école

Si vous avez eu la chance, lorsque vous étiez tout petit, d’être pris en charge à la maternelle par une maîtresse ou un maître expérimenté au lieu d’un jeune diplômé sans expérience, vous pouvez gagner jusqu’à 1 000 dollars de plus que votre collègue du même âge et au même poste. Tel est le résultat d’une étude menée aux États-Unis. Cette différence serait due, entre autres, à un meilleur apprentissage des capacités non cognitives telles que l’assiduité, les caractéristiques comportementales, la persévérance…

 

5. L’antipathie

La gentillesse, l’amabilité et l’indulgence n’ont pas leur place sur le lieu de travail, du moins lorsqu’on parle de salaire à long terme. La ténacité (apparente), l’assertivité, la fermeté et l’ambition sont des traits de caractère nettement plus rémunérateurs.

 

6. La couleur des cheveux

Si les brunes sont généralement considérées comme des éléments fiables sur le lieu de travail, ce sont, par contre, leurs homologues blondes qui raflent les feuilles de paie les mieux garnies. De même, un homme accompagné d’une blondinette gagnerait nettement plus que ses collègues bien que dans ce cas on puisse se demander si ce n’est finalement pas parce qu’ils ont un beau salaire qu’ils sont précisément accompagnés d’une blonde ! En effet, les blondes semblent généralement attirées par les hommes qui gagnent fort bien leur vie. 

 

7. La fidélité à l’employeur

Si le changement d’employeur semble être à première vue un moyen facile pour obtenir un meilleur salaire, il apparaît qu’à long terme le changement fréquent rapporte moins que la fidélité à l’employeur tout en profitant des augmentations et avantages salariaux standard qui sont habituellement accordés. Lorsque vous changez de fonction, vous recommencez à chaque fois dans le bas de l’échelle.

Mercredi 29 Avril 2015 om 17:4

MT.nl

// //
// // //
// // // //