1 jeune sur 5 est surqualifié pour son travail : une situation à éviter, pour plusieu

Il est récemment apparu qu’au moins 1 jeune sur 5 est surqualifié pour son poste. La question cruciale à se poser est dès lors de savoir si cette situation est idéale.

1 jeune sur 5 est surqualifié pour son travail : une situation à éviter, pour plusieu

Scepticisme 
Il existe de nombreuses bonnes raisons de ne pas travailler en-dessous de votre niveau. La première, de taille, est la motivation. Pendant des années, vous vous êtes acharné à étudier, pour ensuite vous retrouver dans une fonction qui ne correspond pas du tout à ce que vous vouliez faire. Démarrer ainsi dans un état d’esprit sceptique (« je fais cela pendant quelque temps et on verra bien ensuite ») n’est pas des plus motivant. En d’autres termes, cela n’est pas idéal pour votre mental. Vous étiez tout ce qu’il y a de plus prêt à vous lancer, mais il vous faut déjà revoir votre « plan d’attaque » et mettre un frein à votre énergie car les choses n’ont pas tourné comme vous l’auriez espéré.

Patience
Par ailleurs, le fait de travailler « plus bas que votre diplôme » n’a pas que des conséquences à court terme. Une étude réalisée par l’UGent et la HUBrussel indique en effet que ceux qui démarrent sous leur propre niveau mettent en moyenne dix ans à parvenir à une position qui correspond à ce niveau et ce, à condition que les compétences qu’ils avaient au départ n’aient pas été perdues pendant cette période. La même étude révèle en outre que les personnes ayant accepté un travail pour lesquelles elles sont surqualifiées auraient dû en fait poursuivre leur recherche d’emploi pendant trois mois encore. Il s’agit en effet du délai dans lequel, toujours d’après l’étude, ces personnes auraient réussi à trouver un emploi à leur niveau. Morale de l’histoire : lorsqu’il s’agit de recherche d’emploi, tout le monde n’a pas la patience ou les moyens financiers d’attendre trop longtemps que quelque chose d’intéressant se présente, pourtant si vous avez la possibilité de le faire, cela ne pourra que s’avérer payant à long terme. 

N’enterrez pas vos rêves
Indépendamment de ce que toute étude pourra vous dire, lorsque vous signez pour un emploi inférieur à vos qualifications, vous risquez souvent de finir dans une impasse. En effet, vous tomberez sans même vous en rendre compte dans une certaine routine, et vous mettrez en tête que votre travail (même s’il est sous votre niveau) est finalement plus intéressant que prévu. Pendant ce temps, les compétences que vous aviez acquises lors de votre formation s’effaceront lentement et vous enterrerez peu à peu vos rêves. Et avant de le réaliser, vous vous retrouverez dans une impasse professionnelle, sans parler des conséquences néfastes de ce genre de choix sur votre CV. Les employeurs potentiels considèrent en effet d’un très mauvais œil cette philosophie du « tant que j’ai un travail ». 

Maandag 24 November 2014 om 14:26

Pascal Dewulf

// //
// // //
// // // //