4 astuces pour surmonter le manque de confiance en soi

Trop manquer de confiance en vous peut représenter un frein dans votre recherche d’emploi ou dans les débuts de votre carrière. Manquer un peu de confiance en soi ne peut pas faire de mal… Rien ne vous empêche de décocher une flèche, même si votre arc n’est pas tout à fait tendu. Mais attention, ce manque de confiance en vous ne doit pas vous paralyser. Voici quatre astuces qui peuvent vous aider à le surmonter !

4 astuces pour surmonter le manque de confiance en soi

Votre diplôme enfin décroché, vous pensiez en avoir fini avec le manque de confiance en vous ? Vous avez pourtant peut-être déjà constaté que, même après avoir quitté les bancs de l’école, tout n’est pas rose. Vous ne recevez pas assez d’invitations à participer à des entretiens d’embauche ? Ou ceux-ci n’aboutissent jamais à rien ? Si vous avez déjà trouvé un emploi, vous vous demandez constamment si vous êtes à la bonne place ? Plus besoin aujourd’hui de vous demander si vous avez suffisamment étudié et si vous maîtrisez toutes les connaissances requises… Bien d’autres raisons de douter de vous surgissent pourtant. C’est dans la nature humaine. Que pouvez-vous faire pour veiller à ce que ce manque de confiance en vous ne vous paralyse pas ?

N’abandonnez pas
Apprendre à faire du vélo ou à nager ne se fait pas en un jour. Il en est de même pour connaître le succès dans votre vie professionnelle. N’oubliez jamais pourquoi vous en êtes arrivé là et ne baissez pas les bras. Il faut persévérer !

Ne soyez pas trop perfectionniste
Tout ne peut bien sûr pas être parfait dès la première tentative. Même les meilleurs footballeurs, bien souvent transférés pour plusieurs millions, ont besoin de temps pour s’adapter à un nouvel environnement et n’offrent bien souvent pas immédiatement les prestations que tout le monde attend d’eux. Commettre des erreurs fait partie du processus d’apprentissage.

Réalisez votre analyse SWOT
Lorsque le doute vous gagne, cela provient la plupart du temps du fait que l’attention portée à vos points faibles éclipse vos points forts. Réaliser une analyse objective de vos forces/faiblesses peut également vous permettre de faire la synthèse de vos points forts. Jetez-y un œil régulièrement, afin de reprendre confiance en vos forces. Vous ne devez pas non plus avoir honte de demander de l’aide aux autres pour vous aider à améliorer vos points faibles. Au contraire : vous apprendrez ainsi à mieux vous connaître et vous éviterez que vos points forts ne fondent comme neige au soleil.

Ne pensez pas au passé.
Le doute vous gagne, car vous avez échoué sur une tâche bien précise ? Ne revenez plus là-dessus. Ce qui est fait est fait. Essayez de vous tourner vers l’avenir, vers les opportunités qui se présenteront pour vous aider à vous remettre sur les rails.

Maandag 24 November 2014 om 14:21

Geert Degrande

// //
// // //
// // // //