5 facteurs déterminants pour votre bonheur au travail

En principe, nous aspirons tous à être heureux dans le cadre de notre travail. Ces quelques conseils vous aideront à augmenter vos chances de vous sentir épanoui au travail.

5 facteurs déterminants pour votre bonheur au travail

1. Vous-même

Le bonheur que vous ressentez sur votre lieu de travail dépend de nombreux facteurs, mais l’un des plus importants est... vous-même. Cet épanouissement peut se définir à plusieurs niveaux : 

  •  vous devez être la bonne personne au bon endroit (en d’autres termes, vous devez faire le travail qui vous convient),
  • remplissez autant que possible vos journées de travail de pensées positives,
  • si votre esprit est traversé de pensées négatives pendant votre journée de travail, tentez de les neutraliser en leur donnant un exutoire (par exemple en en parlant avec une personne à laquelle vous pouvez faire confiance).

Tout cela peut ressembler à un discours d’illumination spirituelle, mais le bonheur au travail doit avant tout être considéré de façon pragmatique. Vous pouvez y travailler, c’est aussi simple que cela.

 

2. Vos collègues

Tout le monde le sait, au travail, on a affaire à toutes sortes de collègues : le ronchon, le maniaque,... Mais aussi les collègues dont la proximité vous procure toujours un sentiment agréable. Allez systématiquement au-devant d’eux, ou mieux encore : entourez-vous de ceux-ci autant que possible. Après tout, le bonheur entraîne le bonheur.

 

3. Votre plan de carrière

Ne vous laissez jamais atteindre par les commérages, les sournoiseries de vos collègues et autres patrons ennuyeux, mais faites ce que vous avez à faire quoi qu’il arrive. En suivant votre propre voie, vous augmenterez votre sentiment de contrôle. Établissez dès lors votre propre plan de carrière et tentez de le respecter. Vous avez l’impression que vous ne pourrez pas accéder à l’étape suivante de votre plan de carrière personnel dans votre poste actuel ? N’hésitez pas à entreprendre des actions et même, à changer éventuellement d’emploi. Après tout, vous ne travaillez pas pour rendez votre patron heureux, mais pour vous sentir bien vous-même.

 

4. Votre emploi

Évitez de postuler au hasard, mais choisissez un emploi qui vous rendra vraiment heureux. Cela ne s’avérera peut-être pas évident, mais le fait de vous accrocher à cette idée vous assurera un sentiment de bonheur à long terme.

 

5. La machine à café

Ne cherchez pas uniquement le bonheur dans de grandes réalisations au travail. Sachez aussi vous contenter de petites choses : cet e-mail auquel vous avez répondu à temps, cette tasse de café prise en papotant avec votre collègue... Cela peut sembler simpliste, pourtant vous multiplierez ainsi au moins par dix le nombre de moments de bonheur que vous vivrez.


Restez surtout réaliste dans votre quête du bonheur. Vous serez toujours confronté, dans le cadre de votre travail, à des facteurs venant faire obstacle à votre épanouissement personnel : votre patron, vos collègues, un projet, ... Cela ne signifie toutefois pas que vous devez tout accepter avec résignation. Même si votre vie professionnelle ne peut pas être en permanence un long fleuve tranquille, si l’un ou l’autre élément constitue une entrave structurelle à votre épanouissement, n’hésitez pas à vous y attaquer sans tarder. Pour résumer, comme Aristote l’a dit il y a bien longtemps : « Le bonheur dépend de nous seuls ». 

Maandag 24 Juni 2013 om 15:50

Pascal Dewulf

// //
// // //
// // // //