5 points communs entre un entretien d’embauche et un rendez-vous-surprise

Le premier entretien d’embauche, c’est un peu comme une rencontre à l’aveuglette. Vous avez fixé rendez-vous à une personne que vous n’avez jamais rencontrée auparavant. Après les présentations d’usage, vous passerez à une discussion plus approfondie. Objectif de cette discussion : convaincre votre interlocuteur de vous accepter dans sa vie (professionnelle). Profitez de ces similitudes entre un entretien d’embauche et un rendez-vous surprise pour en tirer le meilleur.   

5 points communs entre un entretien d’embauche et un rendez-vous-surprise

Vendre sa personnalité : dans le cas d’un rendez-vous-surprise comme dans le cas d’un entretien d’embauche, il s’agit avant tout de confirmer. Le recruteur a lui aussi déjà entendu (via LinkedIn ou des collègues) ou lu des choses sur vous (lettre de candidature et CV), et il a envie d’en savoir davantage. Lors de ce premier contact, il s’agit avant tout de confronter les attentes à la réalité. Votre interlocuteur va chercher à savoir si vous êtes réellement aussi digne d’intérêt, sur le plan professionnel s’entend, qu’il ne l’imaginait. Il s’agit, comme lors d’un premier rendez-vous galant, d’être à la hauteur des attentes de la personne que vous allez rencontrer. Il n’est pas question de jouer un personnage, mais de montrer que vous êtes bien la personne que vous prétendez être. À vous de jouer !

 

Soigner son look : tout comme lors d’un rendez-vous-surprise, il est important de soigner sa tenue et de s’afficher sous son meilleur jour. Vous opterez pour un costume ou un tailleur classique et élégant, et vous veillerez à soigner votre apparence (cheveux, ongles, barbe…). Indépendamment du secteur d’activité, une tenue impeccable est de rigueur, car c’est avant tout une marque de respect envers votre interlocuteur. En effet, il est peu probable qu’un candidat qui ne fait aucun effort lors de l’entretien d’embauche devienne par la suite un collaborateur zélé. Que cela vous plaise ou non, le recruteur jugera également votre look et votre apparence lors de cette première entrevue.

 

L’importance de la narration : si lors du premier rendez-vous, vous n’avez rien à dire, il est probable que cela n’aille pas plus loin. Même si nous ne sommes pas tous aussi à l’aise à l’oral, nous aimons tous entendre une histoire plaisante ou originale. Il ne faut pas nécessairement se lancer dans de grands discours. Le recruteur va avant tout évaluer la manière dont vous vous exprimez. Êtes-vous quelqu’un de drôle, d’entêté, de passionné ou d’ambitieux ? La manière dont vous vous présentez en dit beaucoup sur votre vous ! Cela vaut également pour un entretien d’embauche. Le recruteur sera en mesure de se faire une idée de votre personnalité, de vos aspirations sur le plan professionnel et de vos ambitions à court et long termes. Une histoire convaincante, ce que l’on appelle le storytelling, peut vous aider à réaliser rapidement votre objectif. Pour préparer ce que vous allez dire, vous pouvez par exemple dresser une liste des sujets que vous souhaitez aborder et les préparer.

 

Joindre l’acte à la parole : votre interlocuteur ne se contentera pas de belles déclarations. Lors d’un rendez-vous galant, se présenter comme quelqu’un de charmant est une chose, apporter un bouquet de fleurs (si vous êtes un homme), tenir la porte et ne pas se servir en premier en est une autre. Il en va de même lors d’un entretien d’embauche. Si vous êtes architecte, par exemple, pensez à apporter une maquette ou une présentation 3D de vos projets. Ne vous contentez pas de mots.

 

 

Ne sortez pas du cadre : après une première rencontre, il est important de donner suite. N’hésitez pas à rappeler votre interlocuteur, même si la rencontre ne s’est pas très bien passée. Un gentleman ou une gentlewoman ne s’attarde pas sur ce genre de détail, nous sommes des êtres humains avant tout. Il en va de même pour un entretien d’embauche. Ici aussi, même si l’entretien ne s’est pas déroulé comme vous l’aviez espéré, il est important de recontacter la personne qui vous a reçu(e). Il s’agit de savoir si vous avez commis une erreur. Cette erreur peut-elle être réparée ? Pouvez-vous obtenir une seconde chance ? Cette rencontre n’a-t-elle aucune chance d’aboutir et vous faut-il chercher ailleurs ? Le fait de souhaiter recevoir un feedback est un signe de maturité et révèle une volonté de faire face à ses échecs et de tirer des leçons de ses erreurs éventuelles.

Dinsdag 18 Maart 2014 om 9:9

// //
// // //
// // // //