5 signaux qui indiquent un mauvais entretien d’embauche

Après un entretien d’embauche, il est fréquent de trouver l’attente de la réponse de son employeur potentiel interminable. Mais parfois, il est d’emblée évident que l’entretien n’a pas remporté un grand succès. Voici les signaux indiquant que le recruteur ne retiendra probablement pas votre candidature.

5 signaux qui indiquent un mauvais entretien d’embauche

1. L’interviewer est distrait

Les campagnes de recrutement sont souvent épuisantes pour les recruteurs. Toutefois, si votre interlocuteur est distrait pendant vos explications, c’est plutôt mauvais signe. Il est possible que vos réponses soient trop longues. Il ne faut pas vous décourager, essayez de raccourcir vos réponses. Vous avez été retenu pour un entretien d’embauche, ne baissez pas les bras !

 

2. L’interviewer met l’accent sur des qualités que vous ne possédez pas

Si l’employeur insiste sur vos points faibles, à moins de sortir un immense lapin blanc de votre chapeau, il y a fort à parier que vous ne parviendrez pas à le convaincre. Il ne vous reste plus qu’à mettre l’accent sur vos qualités. Si vous ne possédez pas le profil requis, évitez toutefois de jouer la défensive. Mettez en avant les qualités dont vous pouvez être fier.  

 

3. L’interviewer vous donne des conseils alors que vous n’avez rien demandé

Si l’entretien se termine par des conseils pour vos prochains entretiens d’embauche, il est très probable que votre candidature ne sera pas retenue. Même si vous êtes déçu, essayez d’écouter attentivement les conseils qu’on vous donne, car l’avis d’un  recruteur expérimenté vaut de l’or.

 

4. L’entretien se termine trop rapidement

Si vous constatez que le recruteur a hâte de mettre fin à l’entretien, la probabilité que vous soyez en mesure de décrocher le job est faible. Toutefois, dites-vous que chaque entretien d’embauche est une expérience utile, même si cela peut sembler, à première vue, une maigre consolation.

 

5. « Il y a trop de candidats … »

Si votre interlocuteur vous fait remarquer qu’il y a beaucoup de candidats, cela ne signifie pas automatiquement que tout espoir est perdu, même si ce n’est pas un signal très encourageant. Autre signal sans appel : votre interlocuteur répond de manière vague lorsque vous l’interrogez sur les prochaines étapes de la procédure de recrutement.

Vrijdag 6 Juni 2014 om 14:10

Manu Sinjan

// //
// // //
// // // //