6 conseils de carrière à ne pas suivre

Les ouvrages et sites web donnant des conseils de carrière ne se comptent plus, tant il y en a. Mais parmi la foison de conseils promulgués, c’est finalement vous qui choisissez ceux que vous voulez suivre ou ne pas suivre. Nous vous donnons ici quelques conseils que vous feriez mieux d’oublier. Cela vous facilitera déjà un peu la planification de votre carrière.

6 conseils de carrière à ne pas suivre

1. Rechercher une entreprise dans laquelle vous pourrez faire carrière du début jusqu’à la fin.

Les grands spécialistes pour conseiller la « stabilité » d’emploi, ce nos parents et grands-parents. Oubliez ce modèle de réflexion. Il fait partie du passé. Il date de l’époque des dinosaures. Reformulant leur conseil, nous dirions qu’il vaut mieux rechercher un emploi qui vous aide à aller de l’avant. Si vous constatez à un moment donné que vous n’avez plus la possibilité d’avancer dans l’entreprise où vous travaillez, changez-en ! Et faites-le sans sourciller.

 

2. Faire tenir son CV sur une seule page.

Aujourd’hui, pour sortir du lot, un candidat doit faire ou avoir vécu des choses extraordinaires. L’idée que votre CV doit tenir sur une seule page, histoire de faciliter la tâche du recruteur, ne tient donc plus la route. En réalité, en vous en tenant à ce principe, vous risquez de ne pas mentionner des éléments déterminants et de passer ainsi à côté de la chance de retenir l’attention du recruteur. Une belle réalisation dans votre portefeuille, un schéma étonnant que vous avez élaboré pour améliorer l’efficacité d’une procédure, l’esquisse d’un nouveau prototype auquel vous avez récemment réfléchi… tous ces éléments peuvent être glissés sans hésitation dans votre CV. Cela ne fera qu’attiser le désir de votre nouveau patron de vous accueillir dans son équipe. Même si cette page unique doit se transformer en deux, voire trois pages, l’effet n’en sera que plus grand.

 

3. Se comporter comme un professionnel.

Certes vous devez aspirer à devenir professionnel, mais vous comporter comme un professionnel, alors que vous n’en êtes peut-être pas encore un peut avoir précisément l’effet inverse. En tant que débutant, vous devez malheureusement encore apprendre et acquérir une maturité professionnelle avant de pouvoir jouer dans la cour des grands. Évitez donc de vous mélanger directement à ces personnes et de vous comporter comme un professionnel averti alors que vous n’avez probablement encore ni la compétence ni la maturité professionnelle nécessaires à cette fin.

 

4. Considérer les conseils de carrière comme une chose sacrée pour booster votre carrière.

Il n’y a rien de mal à lire de temps à autre des articles sur la façon de donner une nouvelle forme à votre carrière. Au contraire ! Il y a certainement de bons enseignements à en tirer. Mais ne prenez pas ces conseils de carrière pour argent comptant. Vous risqueriez d’avoir une vision des choses très limitée et de passer ainsi éventuellement à côté d’opportunités intéressantes. Les conseils de carrière sont une chose, mais prendre sa vie professionnelle en mains propres en tant que jeune professionnel en est une autre. À vous de trouver le juste milieu !

 

5. Suivre sa passion coûte que coûte.

Il apparaît logique de faire de sa passion son métier. Mieux encore, c’est même le rêve d’un grand nombre de personnes. Mais est-ce aussi logique que cela ? Il apparaît tout aussi logique de surveiller son budget en fonction de ses rentrées. Mais pourquoi si peu de personnes y parviennent-elles en finalité ? Tout simplement parce que la passion n’est qu’une pièce du puzzle qui peut conduire à une brillante carrière. La passion seule ne fonctionne pas. Vous devez en faire quelque chose. Vous devez vous retrousser les manches et oser tirer des enseignements des erreurs qui découlent de cette passion pour devenir encore plus professionnel. Vous irez ainsi encore un peu plus loin et vous rendrez votre passion réellement productive au lieu de vous laisser simplement « consumer » par elle.

 

6. Laisser la porte ouverte à toutes vos options professionnelles.

Cette idée est si fortement ancrée dans la tête d’un grand nombre de professionnels qu’ils finissent, à un moment donné, par perdre le Nord et partir dans une mauvaise direction. Il faut parfois savoir faire des sacrifices professionnels pour laisser d’autres portes s’ouvrir. Pour le dire avec une métaphore, il faut parfois savoir lâcher la branche à laquelle vous vous cramponnez avant d’attraper l’autre pour ne pas vous écraser au sol.

Dinsdag 12 November 2013 om 11:29

Pascal Dewulf

// //
// // //
// // // //