7 choses à savoir avant de réorienter votre carrière

Vous êtes sur le point de chambouler votre carrière ? Tenez avant toute chose compte des considérations suivantes.

7 choses à savoir avant de réorienter votre carrière

1. Ayez une bonne compréhension de votre motivation sous-jacente

Demandez-vous pourquoi vous en êtes là. Vous ne percevez plus de possibilités de croissance ? À moins que vous en ayez tout simplement assez ? Essayez de trouver les vraies bonnes raisons. Une réorientation professionnelle ne constitue pas toujours une réponse à la cause véritable qui vous a poussé à tout changer.

 

2. Mettez de l’ordre dans vos affaires

Ne vous lancez pas dans une réorientation professionnelle si vous êtes le dos au mur. Anticipez et essayez un maximum de choses tant que vous n’avez pas encore vraiment franchi le cap. Prévoyez une belle marge de transition, envisagez les choses sur plusieurs années et surtout : commencez à temps et n’oubliez pas que toute réorientation professionnelle digne de ce nom demande beaucoup d’énergie et de persévérance.

 

3. Trouvez un mentor

Rien ne facilitera davantage votre réorientation professionnelle qu’une personne qui peut vous assister. Une personne qui maîtrise le secteur vers lequel vous vous dirigez. Il pourra vous aider à acquérir les connaissances et l’expertise nécessaires, mais aussi vous soutenir mentalement lorsque vous vous lancerez dans l’inconnu. Un bon mentor, c’est un véritable tremplin pour votre nouvelle vie professionnelle.

 

4. Armez-vous contre les obstacles

Que vous le vouliez ou non, la voie d’une nouvelle carrière est pavée d’obstacles. Le fait d’en avoir conscience vous arme d’emblée contre les contretemps qu’il vous faudra gérer. Ne vous attendez pas à ce que tout reste en l’état, de nombreuses choses vont changer dans votre vie. Une bonne préparation représente déjà la moitié du travail. Et si vos amis et/ou votre famille sont derrière vous, c’est encore un plus.

 

5. Soyez pratique et réaliste

Tout commence par un rêve ou une idée créative. Pour réorienter correctement votre carrière, vous devrez également assurer la transition. Si possible, procédez par étapes. Vous devrez peut-être acquérir de nouvelles compétences ou retourner sur les bancs de l’école… Y êtes vous prêt, mentalement ? En avez-vous le temps ? Voyez également si votre nouvelle carrière va vous permettre de vivre correctement, car personne ne vit d’amour et d’eau fraîche…

 

6. Ne vous bloquez pas sur votre salaire

Le salaire que vous gagnerez ne peut pas et ne doit pas être un élément décisif. Si vous ne tenez compte que ce point, votre prochaine réorientation professionnelle ne sera qu’une question de temps. Le principal élément de la réussite d’une réorientation professionnelle, c’est surtout d’avoir envie de se lancer et d’avoir la capacité de tenir bon.

 

7. Tenez-vous en à votre décision

Une fois votre réorientation professionnelle entamée, vous aurez assurément des moments de doute. Ne vous laissez pas décourager. Vous quittez une carrière, des collègues et une sphère professionnelle familière, personne n’a dit que cela serait facile. Persévérez ! À l’autre bout du spectre, il y a l’ineptie. Cela signifie que malgré tous les signaux d’échec, vous vous obstinez à vouloir continuer. Une bonne indication, pour savoir où vous en êtes sur l’échelle de la réussite, c’est de vous demander si vous vous sentez bien mentalement et si votre nouveau job vous apporte de l’énergie, quelles sont les réactions de vos nouveaux collègues/clients, de la famille, de vos amis… Et aussi si votre nouvel emploi vous permet de vivre, bien que ce dernier point ne puisse être le plus important. Vous en vivrez sans doute bien un jour, mais au début, il vous faudra assurément mettre de l’eau dans votre vin. 

Dinsdag 15 April 2014 om 9:15

Pascal Dewulf

// //
// // //
// // // //