7 choses que votre profil sur les médias sociaux dit sur vous

Vos canaux de médias sociaux sont souvent un livre ouvert sur votre personnalité. Votre mur Facebook, votre compte Instagram où d’autres canaux en ligne sur lesquels vous êtes actif en disent souvent plus sur vous que vous ne pourriez le penser.

7 choses que votre profil sur les médias sociaux dit sur vous

Décrocher le job de vos rêves exige aujourd’hui bien plus qu’une simple lettre irréprochable assortie d’un CV. Les recruteurs ne tardent généralement pas à se connecter pour découvrir qui vous êtes vraiment. Imaginez votre embarras s’ils tombent sur une série de photos douteuses d’une de vos soirées. Selon une étude récente du Guardian Jobs Recruiter Survey, quelque 96 % des recruteurs vont parfois jeter un œil sur le profil Linkedin des candidats. Facebook arrive derrière avec près de 56 %, suivi de Twitter (41 %) et Instagram (7 %).

 

Si vous êtes comme il faut ou pas

Mieux vaut préserver votre réputation en ligne, ce qui veut dire pas de soudaine diatribe ni d’accès de colère envers des connaissances ou des marques avec lesquelles vous êtes récemment entré en contact.

 

Si vous êtes quelqu’un d’optimiste ou pas

Les déclarations positives au monde jouent plutôt en votre faveur. Qui n’a pas envie d’avoir un optimiste au travail ? Et puis, il y a la théorie des « 6 degrés de séparation », qui veut que six étapes (figurées) nous séparent généralement de n’importe qui. Cet étroit rapport avec les autres est même visuellement représenté sur LinkedIn. Il est parfois flippant de constater à quel point des personnes qui nous semblent totalement étrangères sont en réalité proches de nous. Quand on pense à tout ça, mieux vaut donc faire bien attention en ligne. 

 

Si vous êtes prudent ou pas

Certaines personnes mettent tout en ligne. Si vous tenez à votre vie privée, cela ressortira aussi de votre comportement en ligne. Une qualité que les recruteurs apprécient.

 

Si vous vous montrez autrement que dans votre CV

Vous pouvez il est vrai vous entourer d’un mur virtuel, mais ce n’est pas une garantie. Vous ne pouvez en effet jamais savoir avec lequel de vos amis votre futur patron est peut-être en relation sur Facebook, de sorte qu’il pourrait encore apprendre des choses sur vous. Quoi que vous en pensiez, cette photo polissonne prise lors de cette fête n’est donc vraiment pas sûre.

 

Si vous êtes impliqué

Si votre présence en ligne montre que vous partagez sans cesse vos connaissances avec les autres, que vous participez aux discussions, que vous publiez des choses ou aidez d’autres personnes, vous créerez normalement l’image d’une personne active et positive. Une personne qui est aussi susceptible d’enthousiasmer, qui dispose peut-être de certaines qualités de meneur, et qui apprécie certainement de se construire un réseau solide.

 

Si vous avez vraiment l’expérience que vous prétendez avoir

Soyez prudent avec ce que vous écrivez dans votre CV. Tout peut se vérifier en ligne, de nos jours. Mieux vaut prévenir que guérir.

 

Si vous avez un réel intérêt pour l’entreprise

Si vous avez déjà laissé en ligne un commentaire négatif sur l’entreprise en question ou si vous vous êtes engagé dans une discussion au sujet des activités de l’entreprise qui ne la présentait pas sous un très beau jour : il se pourrait que le recruteur le découvre.

Woensdag 18 April 2018 om 15:30

Pascal Dewulf

// //
// // //
// // // //