7 choses que vous apprendrez (inévitablement) dans le cadre de votre premier emploi

Un premier emploi, c’est généralement une aventure passionnante. Dans le cadre de votre premier emploi, vous allez apprendre à connaître de nouveaux collègues, mais également, c’est inévitable, certaines réalités du monde du travail.

7 choses que vous apprendrez (inévitablement) dans le cadre de votre premier emploi

Ce n’est que le début : le premier jour tout est passionnant, surprenant et excitant. Toutefois, il ne faut pas oublier que ce n’est que le début de votre carrière. Evitez de céder trop facilement à l’euphorie. Vous devrez non seulement vous adapter aux méthodes et au fonctionnement de l’entreprise, mais aussi faire vos preuves. Bien entendu, vous possédez tous les diplômes nécessaires. Toutefois, les diplômes ne comptent pas tellement dans le cadre d’un premier emploi. En effet, tous les jeunes diplômés ne sont pas capables de travailler en équipe ou d’utiliser leurs talents pour devenir des collaborateurs fiables et appréciés.   

 

Vos collègues sont presque plus importants que votre emploi : on ne peut pas toujours s’en sortir seul dans la vie, hélas. En entreprise, il est tout simplement impensable de vouloir s’en sortir seul. Vos collègues sont pour ainsi dire votre fil d'Ariane professionnel.Cela signifie que pendant les premières semaines ou les premiers mois, vos compétences sociales seront sérieusement mises à l’épreuve. Ce sont elles qui détermineront votre capacité à intégrer le groupe et à être accepté par vos collègues. Cela peut vous sembler étrange, mais c’est la stricte vérité.

 

Toutes les journées ne seront pas passionnantes : une fois l’euphorie des premiers jours passée, vous vous apercevrez rapidement que toutes les journées de travail ne sont pas passionnantes. En tant que nouveau, il est probable qu’on vous confie des tâches répétitives. Ne prenez pas ces tâches par-dessus la jambe. Vos collègues évalueront votre travail. Si vous êtes capable de mener à bien des tâches répétitives avec enthousiasme, personne ne pourra dire que vous n’êtes pas passionné par votre emploi.

 

Un contrat à durée indéterminé ne constitue pas une garantie : ce n’est pas parce que vous avez signé un contrat à durée indéterminée que vous êtes à l’abri pour toute votre vie (professionnelle). Chaque jour, vous devrez prouver que vous représentez une réelle plus-value pour votre entreprise. En effet, si ce n’est pas le cas, pourquoi votre patron devrait-il vous garder ? A vous de générer de la plus-value au quotidien ! Monterez chaque jour que votre entreprise se porterait moins bien sans vous.    

 

Vous devrez toujours prendre votre destin en mains : une fois le contrat signé, les jours deviennent des semaines, puis des mois et des années. Personne ne vous donnera de conseils concernant votre carrière. C’est à vous qu’il revient de faire les bons choix. Certaines grandes entreprises proposent les services de career coaches et d’autres conseils, mais au bout du compte, c’est à vous de décider de la carrière que vous souhaitez mener. Essayer de savoir ce que vous aimez faire sur le plan professionnel afin de pouvoir faire les bons choix pour votre carrière.

 

Le prix des déplacements domicile / lieu de travail : notre pays est devenu un cauchemar sur le plan de la mobilité. Vous envisagez d’utiliser les transports en commun ? Vous allez très rapidement vous apercevoir que les transports en commun ne sont pas nécessairement la solution la plus rapide et la plus économique. En effet, un abonnement annuel de la SNCB (auquel il faut souvent ajouter un abonnement TEC et/ou STIB) coûte en moyenne entre 2.000 et 3.000 euros : deux fois le salaire net d’un jeune diplômé. Si votre employeur prend en charge une partie ou la totalité de vos frais de déplacement (en voiture ou en transports en commun), le problème ne se pose pas dans les mêmes termes. Toutefois, quel que soit le mode de transport que vous aurez choisi (voiture ou transports en commun), vous devrez consacrer de nombreuses heures aux déplacements entre votre domicile et votre lieu de travail. En Belgique, à moins d’habiter à proximité de son lieu de travail, la durée des déplacements domicile/lieu de travail est un réel problème pour la plupart des actifs.

  

L’importance de la machine à café ou de l’espace de détente : vous allez très rapidement vous rendre compte que les décisions les plus importantes ne se prennent pas toujours en réunion, mais souvent de manière informelle autour de la machine à café. Vous veillerez dès lors à fréquenter la machine à café ou l’espace de détente pour pouvoir y recueillir de précieuses informations. Au début, vous éviterez de participer aux conversations, sauf si on vous le demande. Contentez-vous d’écouter ce qui se dit. Avec le temps, vous pourrez monter progressivement dans la « hiérarchie de la machine à café » et peut-être serez-vous plus tard celui qui prendra les décisions. Tout dépendra, une fois encore, de votre intégration au sein du groupe. Vous n’aimez pas le café ? Essayez le thé ou une autre boisson, l’important est d’être présent.

Dinsdag 18 Maart 2014 om 9:41

// //
// // //
// // // //