7 enseignements que tout professionnel peut tirer de… la danse classique

La danse classique : certains sont fans, d'autres s'en moquent éperdument. Pourtant, la danse peut être porteuse d’éléments intéressants pour tous, par exemple dans un contexte professionnel. Voici déjà quelques enseignements très importants que la danse classique peut nous apporter et que l'on peut mettre en pratique au travail.

7 enseignements que tout professionnel peut tirer de… la danse classique

1. Prêter une oreille attentive

Les ballerines se déplacent sur scène par des gestes délicats et précis. Leurs mouvements sont parfaitement synchronisés avec la musique de l'orchestre. Elles restent hyper attentives de manière à capter chaque détail ou chaque changement d'accord dans la musique et y réagir immédiatement à travers leurs pas de danse. Il n'est donc pas étonnant que l'on puisse tirer davantage profit de son job et de sa carrière en se montrant particulièrement à l'écoute des autres dans son travail. Facile à dire ? Peut-être mais c'est pourtant quelque chose que l'on constate de moins en moins dans la pratique. De nos jours, nombreux sont les professionnels qui ne peuvent ou ne veulent plus prendre le temps d'écouter vraiment ce que quelqu'un a à dire. Les informations sont tout simplement trop nombreuses. Pourtant, sur le plan des opportunités professionnelles, faire preuve d'une véritable capacité d'écoute peut faire un monde de différence.

 

2. Entreprenez beaucoup d'actions

Les ballerines consacrent généralement huit à dix heures par jour à leur discipline. À ce rythme, il leur faut en moyenne dix ans pour arriver au sommet. Elles adoptent une attitude atypique à l'égard de l'efficacité : elles ne se demandent pas comment atteindre le plus rapidement possible le sommet en un minimum d'efforts mais bien ce qu'elles doivent entreprendre pour trouver leur propre style et rythme et ainsi faire partie des meilleures. En tant que professionnel, ne testez donc pas aveuglément toutes sortes de théories de management pour une carrière éclair mais cherchez votre propre style et vos propres motivations. À terme, vous développerez un profil plus énergique et tenace.

 

3. Cherchez le contact face à face

Les danseurs classiques ne peuvent se passer d'un contact face-à-face avec leur partenaire de danse. En tant que professionnel, vous choisissez probablement la méthode de communication la plus efficace via e-mail, Skype, etc. Il ne faut pourtant pas sous-estimer l'importance des contacts réels, des contacts face à face. Les contacts personnels peuvent considérablement vous rapprocher de vos collègues parce qu'ils permettent bien plus d'échanges que ce que l'on peut lire sur un écran. On apprend à mieux se comprendre, à déchiffrer le langage corporel et à établir un lien personnel, humain. C'est très important pour votre carrière.

 

4. Souriez

Les danseurs classiques sont souvent amenés à réaliser des figures périlleuses dans leurs chorégraphies. Évidemment, tout ne marche pas toujours comme sur des roulettes. Les meilleurs danseurs se montrent certes très critiques envers eux-mêmes mais restent toujours positifs. Autrement dit, malgré les difficultés qu'ils rencontrent, ils gardent leur bonne humeur. En tant que professionnel, vous serez certainement confronté aussi à des obstacles. L'art consiste à ne pas se laisser engloutir par ces obstacles mais à en tirer des leçons avec une bonne dose d'introspection et de faculté d'appréhension et à avancer avec un (vrai) sourire.

 

5. Montrez-vous

S'il y a bien une chose que les danseurs classiques font sur scène, c'est s'exposer (au sens propre comme au sens figuré) et c'est grâce à cette attitude que les spectateurs les apprécient. En tant que professionnel, ne vous cachez pas derrière les clichés standard de la philosophie du jeune-motivé-ambitieux mais montrez aussi qui vous êtes réellement, quelle plus-value personnelle vous pouvez apporter à l'organisation en tant que professionnel et ce qui vous tient à cœur au travail. Dévoiler son côté humain est loin d'être une faute professionnelle, bien au contraire.

 

6. Tendez une main et acceptez une autre

Pendant leurs représentations, les danseurs sont dépendants les uns des autres. Leurs mains sont comme les maillons de la chaîne d'une chorégraphie. Autrement dit, ils se fient aveuglément au fait que lorsqu'ils tendront leur main, la main de leur partenaire la saisira automatiquement. Pourtant, comme vous, ce sont des professionnels qui au début de la répétition d'une chorégraphie n'ont probablement jamais rencontré leurs partenaires de danse auparavant. En tant que professionnel, ne vous repliez pas sur vous-même, ne pensez pas que vous pouvez y arriver seul. Vous vous rendrez très vite compte que vous ne vous en sortirez pas tout seul. Tendez dès lors votre main aux collègues qui le demandent mais soyez également prêt à accepter la main tendue d'un autre.

 

7. Restez en mouvement

Pour un danseur, rester les bras croisés c'est reculer. C'est pourquoi ils sont en permanence en mouvement pour perfectionner leurs connaissances du corps, de l'esprit et des techniques de danse mais aussi pour tester de nouveaux pas et de nouvelles figures. En tant que professionnel, restez également en mouvement : cherchez des opportunités, élargissez vos connaissances, passez voir vos collègues, évitez de rester inactif (au sens propre comme au sens figuré) pendant de longues périodes et prenez l'initiative de tenir vos compétences professionnelles et vous-même sur le fil du rasoir. Fixez des objectifs clairs pour pouvoir persister dans votre motivation professionnelle. 

Maandag 31 Maart 2014 om 14:51

Source : Forbes.com

// //
// // //
// // // //