7 stratégies atypiques pour décrocher l’emploi de vos rêves

Il existe de nombreuses manières de décrocher l’emploi de vos rêves. Voici quoi qu’il en soit quelques stratégies atypiques au facteur de succès élevé.

7 stratégies atypiques pour décrocher l’emploi de vos rêves

1. Téléphonez

Cela semble évident, et pourtant peu de candidats osent se lancer dans une concertation par téléphone avec le recruteur. Si vous avez cette audace, vous pouvez considérer que vous aurez à coup sûr une longueur d’avance sur la plupart des autres candidats. Soyez certain(e) que le recruteur appréciera lui aussi cette approche directe. Un tel appel prouve en effet votre esprit d’initiative et votre maturité.

 

2. Créez un CV graphique

Au lieu d’un long texte, vous pouvez aussi essayer à l’occasion un CV graphique, aussi appelé infographique. Des sites Internet comme Resumup ou Vizualize.me vous simplifient la tâche en vous proposant un certain nombre de modèles graphiques qu’il ne vous reste qu’à adapter à vos données et à votre propre convenance. Soyez certain(e) qu’un tel CV vous permettra de vous démarquer de la concurrence.

 

3. Les écrits restent

Vous avez dans le passé publié dans votre domaine de spécialité des contributions pour des journaux, des livres ou des sources en ligne ? Joignez dans ce cas une copie de ces publications à votre CV. Le recruteur sera en effet toujours intéressé par vos réalisations et ces publications en constituent une part importante. Elles en disent quoi qu’il en soit beaucoup plus long sur vous que les énoncés théoriques figurant généralement dans un CV.

 

4. Acceptez un emploi temporaire dans l’entreprise de vos rêves

On ne peut pas toujours faire mouche directement. Si vous parvenez à mettre un pied dans l’entreprise de vos rêves en acceptant un emploi temporaire, n’hésitez pas. Vous aurez ainsi au moins l’occasion de montrer ce dont vous êtes capable. Et avant de vous en rendre compte, vous vous verrez peut-être proposer un contrat définitif.

 

5. Marque phare

Devenez une marque phare. Commencez par un site web élégant ayant comme URL votre propre nom (et nom de famille) et publiez-y toutes vos réalisations, anecdotes des entreprises où vous avez travaillé, un message vidéo présenté par un de vos anciens collègues ou supérieurs hiérarchiques à votre sujet, une liste de vos aptitudes particulières sous la forme d’une présentation infographique, une rubrique consacrée à vos atouts professionnels, etc. Montrez aussi à travers votre site web que vous maîtrisez les réseaux professionnels en ligne. Envoyez ensuite un e-mail de nature à exciter la curiosité d’un employeur qui vous intéresse et ajoutez dans le corps du message une photo doublée d’un lien qui conduira le recruteur à votre site web. Vous ne manquerez pas de faire impression.

 

6. Créez une annonce en ligne

Une annonce en ligne peut être un moyen de prolonger l’identité de votre marque, surtout si elle prévoit un lien conduisant à votre site web personnel. Sur les réseaux professionnels comme LinkedIn, une telle annonce est généralement particulièrement efficace. Vous faites véritablement votre propre publicité et augmentez ainsi considérablement votre visibilité. Mais attention : commencez par vous familiariser avec un tel système d’annonces en ligne. Faites-vous idéalement assister par un expert qui vous aidera à créer votre annonce dans le respect du budget que vous êtes disposé(e) à y consacrer. Le principe de base est simple : la publicité n’est de nos jours plus l’apanage des grands noms du monde publicitaire. Vous aussi pouvez en tirer profit. La différence entre des milliers de CV en ligne qui attendent d’être découverts et un CV particulier qui s’impose soudain à un recruteur potentiel par le biais d’une annonce peut faire des miracles.

 

7. Fréquentez les fêtes

Vous seriez étonné(e) de savoir combien de gens trouvent un emploi tout simplement en faisant la connaissance de quelqu’un lors d’une fête. L’ambiance y est souvent décontractée, vous avez l’occasion de discuter de manière informelle avec des inconnus, et il ne faut généralement pas beaucoup de temps pour que cette conversation s’oriente vers des intérêts professionnels communs. La force de ce type de networking informel n’est donc pas à dédaigner. The proof of the pudding is in the eating : selon un récent rapport d’une éminente chaîne télévisée américaine, environ 80 % des demandeurs d’emploi trouvent finalement leur bonheur par le biais de leur réseau direct (ou indirect). 

Dinsdag 4 Februari 2014 om 15:1

Pascal Dewulf

// //
// // //
// // // //