8 choses à faire la veille d’un entretien d’embauche

Passer un entretien d’embauche est souvent considéré comme une épreuve stressante. Voici quelques conseils qui devraient vous permettre de réduire au maximum votre stress.

8 choses à faire la veille d’un entretien d’embauche

1. Repérer les lieux

Rien n’est plus stressant que de devoir chercher son chemin à 15 minutes de l’heure du rendez-vous. Même les GPS ne sont pas infaillibles. Une fois arrivé sur le parking, il faut encore chercher l’entrée du bâtiment, l’ascenseur, etc. Toutes des choses qui génèrent du stress supplémentaire inutile. C’est pourquoi, il est préférable de vérifier votre itinéraire et de de localiser l’endroit sur Google Maps ou un portail similaire. Pour limiter les risques au maximum, vous pouvez faire le trajet en voiture la veille au soir, du moins si votre entretien ne doit pas avoir lieu à l’autre bout du pays.

 

2. Préparer votre entretien d’embauche

N’hésiter pas consulter le site Internet de l’entreprise et de surfer sur les medias sociaux pour prendre connaissance des dernières actualités de l’entreprise. Vous aurez peut-être la chance de découvrir plus d’informations sur les derniers produits ou services lancés par l’entreprise. C’est aussi un excellent moyen de « briser la glace » lors de l’entretien. 

 

3. Réfléchir à des sujets de conversation

Il ne faut en aucun cas céder à la nervosité. Il est préférable de ne pas trop vous concentrer sur l’entretien afin de réduire votre stress. Vous pouvez au début de l’entretien échanger quelques remarques sur le temps, le trafic ou mieux encore, sur les activités de l’entreprise.

 

4. Prévoir un costume ou un tailleur

Vous devez savoir à l’avance la tenue que vous porterez le jour de l’entretien. Prenez le temps de regarder dans vos placards. Choisissez une tenue élégante, classique. N’oubliez pas d’apporter une petite touche de peps, sous peine de passer pour quelqu’un de terne. Vérifiez si vous avez tout et préparez votre tenue pour le lendemain. Ainsi, vous ne perdrez pas de temps le lendemain matin. Si vous êtes dans une période de recherche d’emploi intensive et que vous envoyez de nombreuses lettres de candidatures ou d’e-mails, vous devez toujours avoir une tenue sous la main pour les entretiens. En effet, vous pouvez à tout moment, y compris à la dernière minute, recevoir une convocation à un entretien d’embauche.

 

5. Préparer les questions

Cela semble évident, mais il est préférable de préparer un certain nombre de questions à l’avance pour pouvoir y répondre de manière structurée et convaincante. Parmi les questions « classiques », on retrouve souvent « Pourquoi voulez-vous rejoindre notre entreprise ? », « Où vous voyez-vous dans 5 ans ? », « Pourquoi devrions-nous vous recruter ? ».

 

6. Partir avec armes et bagages

Sans aller si loin, n’oubliez pas d’emporter tout ce qui vous permet de mener un entretien productif : bloc-notes, stylo, smartphone (agenda), cartes de visite, etc. Bref, tout ce qu’on est en droit d’attendre de la part d’un professionnel.

 

7. Préparer les questions que vous avez envie de poser

Vous pouvez préparer une liste des questions que vous souhaitez poser au recruteur. Cela vous évitera d’oublier les questions cruciales que vous vouliez poser et dès lors toute frustration éventuelle.

 

8. Passer une bonne soirée (et une bonne nuit)

Gardez votre stress pour le jour de l’entretien. Dès que vous avez terminé vos préparatifs, pensez à vous relaxer en regardant un bon film ou en prenant un bon bain chaud ou une douche, et essayez de passer une bonne nuit. Vous pourrez alors affronter sereinement la journée qui s’annonce. N’hésitez à vous motiver le jour de l’entretien par un petit cri d’encouragement. 

Dinsdag 24 December 2013 om 13:32

Pascal Dewulf

// //
// // //
// // // //