8 questions à ne pas manquer de poser à votre futur employeur

Un entretien d’embauche constitue le moment idéal pour mieux connaître votre futur patron et l’entreprise dans laquelle vous voulez travailler. Voici les questions essentielles que vous ne devez pas manquer de poser lors de cet entretien.  

8 questions à ne pas manquer de poser à votre futur employeur

1. Pourquoi cet emploi est-il disponible ?

C’est une question importante. Votre prédécesseur est peut-être parti parce que le stress était insupportable ou que le patron (qui sera bientôt le vôtre) se conduisait de manière inacceptable. On ne vous dira peut-être pas toute la vérité, mais il est toujours bon de connaître la réalité de l’entreprise avant de s’engager.

 

2. Où se situera votre lieu de travail ?

Il est préférable de savoir à l’avance où vous allez travailler, car cela vous évitera de devoir passer chaque jour cinq heures dans les embouteillages pour vous rendre à l’autre bout du pays. Les grandes entreprises ont souvent des filiales à travers l’ensemble du pays (ou à l’étranger) et personne n’a envie de perdre des heures dans les embouteillages.

 

3. Depuis combien de temps cet emploi est-il vacant ?

Comme pour une maison qui est en vente depuis longtemps, si l’emploi est vacant depuis un certain temps, c’est qu’il y a probablement un problème. Dans le cas de la maison, le prix est peut-être trop élevé, la maison est en mauvais état, le rapport qualité / prix n’est pas bon, etc. Lorsqu’un emploi est vacant depuis un certain temps, les raisons ne sont pas les mêmes. Il est certes possible qu’aucun des candidats précédents ne répondait au profil recherché. Quoi qu’il en soit, si l’emploi est vacant depuis longtemps, c’est souvent mauvais signe.

 

4. Quelle est la philosophie de l’entreprise ou de l’organisation ?

Vous devrez vous conformer à la culture (ou la philosophie) de l’entreprise. De nombreux candidats ne tiennent compte que de la description du poste et font l’impasse sur la philosophie de l’entreprise. Or, ce facteur est déterminant pour savoir s’ils vont s’épanouir ou pas dans leur nouvel emploi.

 

5. Pouvez-vous m’en dire davantage sur l’équipe au sein de laquelle je serai amené à travailler ?

On ne choisit pas ses beaux-parents, pas plus que ses collègues de travail. Toutefois, il n’est pas inutile de connaître l’ambiance au sein de l’équipe, ainsi que vos futurs collègues. Bien entendu, vous apprendrez à les connaître en travaillant avec eux au quotidien, mais le simple fait de poser cette question indique à votre futur employeur que vous n’êtes pas disposé à vous précipiter sur le premier poste venu. 

 

6. Quels sont les objectifs à atteindre aux cours des premiers mois ?

Cette question permet de réduire le niveau de stress. Rien n’est plus pénible que de ne pas connaître les attentes de l’employeur. Connaître les résultats à atteindre permet de se fixer des objectifs et de définir les moyens à mettre en œuvre pour y parvenir. Essayez également de poser la question des objectifs à plus long terme, notamment pour la période d’essai, qui est le plus souvent de six mois. Ainsi, vous pourrez également savoir si vous avez le profil de l’emploi.

 

7. Puis-je voir mon futur lieu de travail ?

Vous avez parfaitement le droit de demander à voir votre futur lieu de travail. Aucun patron ne peut s’opposer à votre demande. En cas de refus, vous devez vous poser des questions. Le lieu de travail est en effet un élément essentiel. Si on vous attribue un bureau sombre au fond du couloir, avec un papier jauni et une plante desséchée, il y de fortes chances que cela nuise très rapidement à votre moral. En outre, cette visite vous donnera peut-être l’occasion de rencontrer l’un de vos futurs collègues.

 

8. Quel est le règlement de l’entreprise ?

Si le règlement de l’entreprise ne vous convient pas, il est préférable de refuser l’emploi. Il est en effet important de connaître le règlement de l’entreprise, car cela simplifie votre vie au quotidien. N’hésitez pas à vous renseigner sur ce point.

Dinsdag 26 November 2013 om 13:51

// //
// // //
// // // //