Carrière : 3 leçons de l’écrivain Paulo Coelho

L’auteur brésilien Paulo Coelho, célèbre pour son roman L’Alchimiste, imprègne ses livres d’une passion qui ne laisse personne indifférent. Dans chacun de ses récits, le lecteur peut trouver des messages qui l’aident à mieux comprendre notre manière de vivre, aujourd’hui devenue si compliquée. Il propose au lecteur des conseils pour reprendre sa vie en main et réaliser son destin. 

Carrière : 3 leçons de l’écrivain Paulo Coelho

1. Aller jusqu’aux bout de ses rêves, même après un échec

Dans chacune de ses interviews, Coelho martèle qu’il écrit pour affirmer que rien n’est impossible. Selon lui, le fait croire que quelque chose est irréalisable constitue le seul obstacle pour l’individu de réaliser ses rêves. Dans L’Alchimiste, Coelho raconte l’histoire de Santiago qui tente, en dépit de tout et de tous, de réaliser son rêve : devenir berger. Chacun doit accomplir sa légende personnelle, ce qui ne relève pas seulement d’une affaire de talent, mais avant tout de choix. Si chacun est amené à faire des choix, ces choix doivent toujours être dictés par le cœur.  Il est important de tirer les leçons de ses expériences dans la quête de la réalisation de soi. Si certains événements sont douloureux et inévitables (perdre son emploi, échouer sur le fil lors d’un entretien d’embauche), cela ne signifie pas pour autant qu’il faille renoncer à ses rêves. En effet, selon Coelho, chacun possède une énorme capacité de persévérance, seulement nous n’en avons pas toujours conscience.

 

2. Développer le sens de la discipline et la conscience de soi

Dans le roman Le Pèlerin de Compostelle, un jeune mage entreprend un pèlerinage qui doit le mener à une épée destinée à le protéger du mal. D’après Coelho, si nous voulons quelque chose, nous devons aussi montrer que nous le méritons. En d’autres termes, si vous rêvez de travailler dans le sud de la France, il faudra d’abord apprendre le français avant d’espérer pouvoir y décrocher un emploi.

 

3. Être soi-même

Entre 4 et 7 ans, l’enfant sait souvent parfaitement ce qu’il fera quand il sera grand. Néanmoins dans la pratique, seule une minorité d’individus réalise ce rêve. Pourquoi les adultes se posent si souvent des questions du type : « Qui suis-je ?», « Que puis-je faire ? » et « Quelles sont mes envies ? ». Selon Coelho, nous accordons trop de place à nos doutes et à nos craintes, et nous voulons trop souvent répondre aux critères que les autres nous imposent. Il faut apprendre à dire « non » à ce que nous ne voulons pas et à accepter l’idée que pour être heureux, il faut avant tout être soi-même et écouter son cœur.  

Vrijdag 6 Juni 2014 om 14:29

Geert Degrande

// //
// // //
// // // //