Combiner 2 jobs : est-ce qu’on y gagne, au bout du compte ?

Dans notre pays, nombreux sont les travailleurs à cumuler deux activités. Le nombre de personnes jonglant aujourd’hui avec deux jobs augmente en effet de manière fulgurante. L’une des caractéristiques d’un marché du travail en pleine transition sur lequel les gens veulent avant tout faire ce qu’ils veulent au niveau de leur carrière. La question est maintenant de savoir si avoir deux jobs est rentable.

Combiner 2 jobs : est-ce qu’on y gagne, au bout du compte ?

Pour chaque année de travail, en tant que salarié, vous recevez une somme donnée sous forme de salaire, ainsi que des avantages extralégaux. Ces deux composants sont pris en compte pour votre déclaration à l’impôt des personnes physiques (IPP). Le calcul de l’IPP repose sur le principe de « tranches d’imposition ». Cela signifie que plus vos revenus sont élevés, plus vous vous situez dans une tranche d’imposition élevée. Naturellement, avant cela, vous aurez déjà contribué aux recettes de l’État via le précompte professionnel payé chaque mois par votre patron sur la base de votre salaire et pouvant atteindre un maximum de 33,31 %. Vous pouvez considérer ce précompte comme un acompte sur les impôts dont vous devrez vous acquitter en tant que personne physique. Vous trouvez ce pourcentage élevé ? Et bien sachez que ce ne sera quoi qu’il en soit pas suffisant. En effet, en sus du précompte professionnel payé par votre patron, vous paierez encore un supplément d’impôt sur votre salaire en fin d’année.

 

Désillusion financière

Lorsque vous avez deux employeurs, le même principe devrait normalement être appliqué, dans ce cas… Et pourtant, pas forcément... Si vous avez par exemple deux mi-temps dont l’un avec un contrat à durée indéterminée et l’autre en temps qu’intérimaire, sachez que les agences d’intérim appliquent toujours le taux de précompte professionnel les plus bas (11,11%). Vous pourriez donc avoir le sentiment que vous gagnez très bien votre vie avec cet emploi d’intérimaire à mi-temps... Mais ne vous laissez pas piéger ! Demandez à l’agence de vous retenir à la base le précompte professionnel maximum sur votre salaire. Cela vous épargnera une désillusion financière lorsque vous recevrez votre avertissement-extrait de rôle. 

 

Anguille sous roche

Mais il y a plus... Étant donné le principe de progressivité applicable dans notre pays, il se peut que pour l’un de vos deux emplois, vous payiez moins de précompte professionnel parce que vous vous trouvez dans une tranche d’imposition inférieure. Mais lorsque vous cumulez les deux salaires, vous passez dans une tranche d’imposition supérieure et êtes redevable d’un impôt plus important...

Maandag 2 Januari 2017 om 14:0

Pascal Dewulf

// //
// // //
// // // //