De jeunes start-ups changent le monde

Le livre Exponential Organisations de Salim Ismail, fondateur de la Singularity University située à Silicon Valley, s’est mérité le titre de meilleur livre d’affaires de 2014 dans de nombreuses listes de fin d’année. En collaboration avec Yuri Van Geest et Michael S.Malone, Ismail a étudié une centaine de start-ups à succès, qui sont en train de changer la société qui les entoure et le monde en général grâce à une culture d’entreprise novatrice et une façon de penser révolutionnaire. Et

De jeunes start-ups changent le monde

Oser la technologie
Pour espérer survivre, les grandes entreprises traditionnelles doivent, selon les auteurs, essayer d’adopter cette culture des start-ups, ou du moins en assimiler certains éléments. Mais les PME peuvent également en apprendre beaucoup de la culture start-up, si l’on en croit Ismail et ses co-auteurs. Ces derniers ont commencé par étudier le cas de Kodak. Cette entreprise a inventé l’appareil photo numérique, mais elle n’en a pas profité et elle a fait faillite en 2012. Cette même année, Facebook a déboursé la somme impressionnante d’un milliard de dollars pour reprendre la toute nouvelle start-up Instagram. Ismail appelle de telles start-ups « des organisations exponentielles (ExOs) ». Il s’agit de jeunes entreprises qui, en s’appuyant sur les plus récentes technologies et sur une nouvelle culture d’entreprise, livrent des prestations au moins dix fois supérieures à celles de leurs concurrents directs.

Bouleverser l’ordre établi
Selon Ismail, la plus grande différence entre les grandes entreprises classiques et les ExOs se trouve au niveau des objectifs: la force motrice d’une start-up n’est pas de créer une entreprise ayant simplement pour but de générer des revenus. L’objectif est de s’échapper des modes de pensées traditionnelles ou de les redéfinir, pour ainsi changer l’ordre de la société. C’est comme si les start-ups s’éloignaient du domaine de la compétition et travaillaient dans une autre dimension, plus complexe. Cela contribue à assurer un niveau de motivation très élevé parmi les employés. Ils ne commencent pas à travailler dans ces entreprises pour se payer une belle voiture ou pour obtenir un gros bonus, mais parce qu’ils ont l’impression de pouvoir, là où ils se trouvent, changer quelque peu le monde qui les entoure.

Un cheminement professionnel d’un autre genre
Les auteurs soulignent aussi à maintes reprises l’importance de la culture d’entreprise totalement différente des ExOs. Les cheminements traditionnels de carrière ne sont pas importants au sein des start-ups. On s’attend tout simplement à ce que les employés puissent juger eux-mêmes de la façon dont ils peuvent au mieux contribuer au succès de l’entreprise. Ils ont souvent peu d’expérience, et c’est peut-être d’ailleurs grâce à cela qu’ils ne sont pas figés dans d’anciens modèles de pensée. Les employés sont aussi beaucoup plus libres d’expérimenter au sein de la start-up. L’expérience en soi est beaucoup moins importante que la capacité des employés de créer de nouveaux modèles et d’envisager d’autres possibilités.

Ne vous laissez pas berner pas les apparences
Selon les auteurs du livre, les jeunes professionnels ne doivent tout de même pas se dire qu’il n’y a plus aucune raison de postuler auprès d’une entreprise traditionnelle. Ils doivent cependant éviter de se laisser berner par le poids apparent d’une telle entreprise dans l’économie. Dans un monde où les start-ups donnent de plus en plus souvent le ton, il est important de faire son entrée sur le marché du travail en pensant comme elles: faites en sorte d’être vous-même une start-up. Grâce à une bonne connaissance de soi, au développement d’une expertise très en demande et à un esprit ouvert et entreprenant, vous pourrez aussi, en tant que jeune professionnel, tirer vos marrons du feu dans un monde où les ExOs sont de plus en plus omniprésentes. Esprit d’initiative et entrepreunariat: voilà ce qui compte.

Plus d’infos sur www.exponentialorgs.com

Maandag 4 Mei 2015 om 11:16

Geert Degrande

// //
// // //
// // // //