Faire la navette jusqu’à votre travail : quand loin devient-il trop loin?

De tous les Européens, les Belges sont ceux qui prennent le plus de temps pour se rendre au travail. Coincés en sandwich pendant des heures dans un train bondé, ils arrivent en retard à destination ou bravent pendant des heures des bouchons sans fin au volant de leur voiture. Toute personne saine d’esprit devrait alors se poser la question suivante : quand loin devient-il trop loin ?

Faire la navette jusqu’à votre travail : quand loin devient-il trop loin?

Les employés belges passent environ quarante minutes sur la route pour se rendre à leur travail (par trajet). Ils occupent ainsi la première place du classement européen. Les employés allemands et français complètent le top 3, avec un temps de trajet de respectivement 33 et 31 minutes. Si vous passez plus d’une demi-heure en plus sur la route, vous êtes bien au-dessus de la moyenne. Et vous feriez bien de vous demander si le jeu en vaut vraiment la chandelle. Naturellement, tout dépend en grande partie de la façon dont vous vivez ce trajet. Pour l’un, une heure de trajet reste parfaitement supportable, alors que l’autre y rechignera plus que probablement. Hormis cette perception subjective du temps, il y a certains points que vous devez prendre en considération.

 

Le salaire est plus élevé à Bruxelles

Le premier point est bien sûr le salaire. Si vous habitez à Bruxelles, vous avez déjà une sacrée épine hors du pied. Les emplois les mieux payés sont en effet principalement proposés dans la capitale. Dans les provinces du Brabant flamand, d’Anvers, de Flandre Orientale et du Brabant wallon, le salaire est également supérieur à la moyenne. Dans ces conditions, travailler loin de chez soi est donc déconseillé. Si vous habitez dans le Hainaut, faire la navette vers la capitale ou une autre province risque de vous coûter une coquette somme. Tenez bien compte du fait que, dans ce cas, vous passerez facilement 3 heures sur la route, tous les jours. Posez-vous alors la question suivante : le gain (votre salaire) en vaut-il l’investissement (votre travail et le temps que vous investissez pour vous y rendre) ?

 

Certains emplois ne se trouvent que dans les grandes villes

Hormis le salaire, d’autres éléments peuvent vous inciter à tolérer un temps de trajet plus long : une excellente ambiance de travail, la culture de l’entreprise, ou encore le contenu de votre fonction. Certains emplois/secteurs/entreprises ne se trouvent que dans les grandes villes ou sont liés à une région spécifique. À vous de déterminer vos ambitions et les sacrifices que vous êtes prêt à faire pour y parvenir. Si ce ne sont que l’ambiance de travail et vos collègues qui vous retiennent dans votre société, il vaut probablement la peine de chercher du travail dans votre région. Vous parviendrez en effet très certainement à retrouver une bonne ambiance de travail dans votre région. Après tout, il ne s’agit que d’une question de temps pour vous y habituer et apprendre à connaître vos nouveaux collègues, non ?

 

Popularité des sites de recherche d’emploi régionaux

Au-delà de ce discours tentant de définir ce qu’est une distance raisonnable pour les trajets domicile-travail, on constate déjà que les choses sont en train de changer. Cela ressort par exemple très nettement dans le comportement de recherche des gens qui souhaitent trouver un (nouvel) emploi. Les sites de recherche d’emploi régionaux sont en effet plus populaires que jamais. C’est très clair : à l’heure actuelle, cette petite demi-heure de sommeil en plus le matin associée à moins de stress et au confort de la proximité de son travail fait réfléchir beaucoup de monde. Un emploi plus proche de votre maison ou une maison plus proche de votre travail : réfléchissez bien à tous ces points si vous avez déjà au moins une fois été navetteur. 

Dinsdag 20 Augustus 2013 om 14:29

Pascal Dewulf

// //
// // //
// // // //