Intrapreneuriat : définition et application sur le lieu de travail

Aujourd’hui, devenir entrepreneur n’implique plus nécessairement de créer sa propre entreprise. Grâce à l’intrapreneuriat, qui repose sur une démarche d’entreprenariat interne, il est possible d’entreprendre sur son lieu de travail. L’intrapreneuriat est devenu le nouveau mantra des entreprises orientées vers l’avenir : voici quelques conseils pour devenir un intrapreneur talentueux et couronné de succès.

Intrapreneuriat : définition et application sur le lieu de travail

Objectif et autonomie

Un entrepreneur se distingue d’un intrapreneur sur le plan de l’objectif et de l’autonomie. Si l’entrepreneur gère tous les aspects de l’entreprise, l’intrapreneur fait partie d’une vision d’ensemble. Il travaille au sein de l’entreprise dans un cadre bien défini, ce qui implique qu’il dispose de compétences spécifiques et opérationnelles (à la différence d’un chef d’entreprise ou d’un entrepreneur). L’intrapreneur intervient également davantage au niveau tactique (et stratégique) en améliorant certains produits ou méthodes, ou en apportant des conseils. Autrement dit, sa mission est de rendre l’entreprise plus performante en analysant et en optimisant les méthodes de travail, les processus, les rôles et les responsabilités.

 

Moteur de l’innovation

L’intrapreneur est aussi l’un des moteurs de l’innovation au sein de l’entreprise. À l’instar du chef d’entreprise, qui a eu l’idée de créer une entreprise pour proposer certains produits ou services, il assure certaines tâches et mène à bien une série de projets dans le but de réaliser un objectif clairement défini. Il collabore donc de manière étroite avec l’équipe managériale pour mettre en œuvre des solutions en vue d’atteindre des objectifs en matière de productivité, d’efficacité, de capacité et de continuité.

 

Lien indissoluble

Il est essentiel de comprendre qu’il existe un lien indissoluble entre intrapreneuriat et entrepreneuriat. Un très bon intrapreneur a déjà accompli la moitié du chemin pour devenir à son tour un entrepreneur. Si vous avez en général une réponse aux problèmes qui se posent à vous (grâce à vos connaissances ou parce que vous savez vous entourer de personnes susceptibles d’apporter une solution), vous êtes sur la bonne voie pour devenir un entrepreneur. Un intrapreneur travaille de manière autonome et indépendante. S’il inscrit sa démarche dans le cadre des directives stratégiques de l’entreprise, il sait également s’en affranchir lorsqu’elles peuvent d’avérer nuisibles au processus d’innovation.

 

Traqueur de tendances

L’intrapreneur est à l’affut des dernières tendances dans son secteur d’activité et dispose d’excellentes connaissances techniques, mais il s’intéresse aussi aux évolutions de la société dans tous les domaines. C’est un esprit curieux, capable de déceler les nouvelles tendances avant qu’elles ne deviennent mainstream. C’est donc un traqueur de tendances toujours prêt à présenter de nouvelles idées à ses collaborateurs, même celles qui peuvent a priori sembler un peu folles. Grâce lui, l’entreprise possède toujours une longueur d’avance sur ses concurrents. L’intrapreneur est donc à la fois un des piliers de l’équipe managériale et un maillon indispensable dans la chaîne de valeur de l’innovation.

Donderdag 3 November 2016 om 11:0

Pascal Dewulf

// //
// // //
// // // //