La maîtrise des langues étrangères : 4 avantages pour votre carrière

Comment la maîtrise des langues étrangères peut changer votre carrière. Même si vous n’êtes pas doué pour les langues, il est toujours possible d’améliorer vos connaissances sans trop d’efforts.

La maîtrise des langues étrangères : 4 avantages pour votre carrière

Selon le quotidien britannique The Telegraph, qui a comparé plusieurs études sur la connaissance des langues, le cerveau des personnes qui maîtrisent deux ou trois langues n’est pas structuré de la même manière que celui des personnes qui ne parlent qu’une seule langue. Conclusion : l’apprentissage des langues étrangères offre des avantages non négligeables.

 

PREMIER AVANTAGE : le cerveau est davantage stimulé

Apprendre une langue, ce n’est pas seulement étudier des mots par cœur. C’est également maîtriser une grammaire différente. L’apprentissage d’une autre langue représente un énorme défi pour le cerveau. Il suffit de penser aux structures des phrases néerlandaises ou aux déclinaisons en allemand. Maîtriser tous ces éléments n’est pas simple. Selon le psychologue américain K. Anders Ericsson, l’inventeur de la règle des 10.000 heures, on peut devenir un expert après un entrainement intensif de seulement 10.000 heures, et cela quel que soit le domaine. C’est en forgeant que l’on devient forgeron. Et s’il y a bien un domaine qui demande beaucoup d’heures de travail et de pratique, c’est bien l’apprentissage d’une langue étrangère.

 

DEUXIEME AVANTAGE : votre mémoire s’améliore et vous devenez plus attentif

On peut comparer le cerveau à un muscle. Comme tous les muscles, il fonctionne mieux lorsqu’il est régulièrement sollicité. Des études ont révélé que les personnes qui maîtrisent plusieurs langues retiennent plus facilement des listes de courses ou des indications de direction. Elles sont aussi mieux à même de faire la différence entre les informations essentielles et les informations moins importantes et de reconnaître des informations mensongères. La maîtrise des langues étrangères constitue un véritable atout sur le plan professionnel. C’est notamment le cas dans le sport. Le succès de Michel Preud'homme en tant qu’entraîneur s’explique en partie par sa maîtrise du français (sa langue maternelle), mais aussi du néerlandais, de l’anglais et du portugais.   

 

TROISIEME AVANTAGE : vous êtes en mesure de prendre des décisions plus rationnelles

Les personnes qui maîtrisent plusieurs langues prennent souvent des décisions plus rationnelles. Apprendre une langue, c’est aussi apprendre le sens et les nuances de chaque mot. Vous devez savoir dans quel contexte vous pouvez utiliser les différents mots. Cette capacité d’analyse et de réflexion vous permet de prendre des décisions plus rapides dans des circonstances difficiles.

 

QUATRIEME AVANTAGE 4 : vous communiquez de manière plus efficace

Lorsque vous apprenez une langue, vous êtes beaucoup plus sensible à certains mécanismes, notamment à la grammaire, la conjugaison et la structure de la phrase. Cela se traduit également au niveau de la maîtrise de la langue maternelle. Parler des langues étrangères permet de communiquer de manière plus efficace.

 

Comment entretenir vos connaissances en langues ?

Nous sommes tous plus ou moins doués pour les langues ou pour les mathématiques. Cependant, il est possible d’améliorer sensiblement ses connaissances en langues, moyennant quelques efforts. Etant donné que nous vivons dans un pays trilingue, c’est aussi beaucoup plus facile que dans de nombreux pays européens. Quelques conseils : 
1. Suivre les actualités, en lisant un journal néerlandophone ou en regardant une chaîne de télévision néerlandophone.
2. Recopier chaque semaine 10 expressions ou mots dont vous avez découvert la signification à travers un article, une émission, un film ou une chanson et relire ensuite régulièrement les listes de mots et d’expressions.
3. Vivre le grand amour avec une personne non francophone. L’amour reste le meilleur moyen d’apprendre une langue étrangère. Ne dit-on pas « apprendre une langue sur l’oreiller » ?  

Dinsdag 1 Oktober 2013 om 10:46

Geert Degrande

// //
// // //
// // // //