La question la plus fréquemment posée (et comment y répondre)

La question la plus redoutée lors d’un entretien d’embauche est également la plus simple : parlez-moi de vous. Quelques conseils pour engranger des points à l’occasion de ce moment difficile.

La question la plus fréquemment posée (et comment y répondre)

C’est souvent la première question qui est posée lors d’un entretien d’embauche. Elle vise en principe à mettre les candidats à l’aise. En réalité, la plupart des candidats sont très ennuyés lorsqu’on leur demande de parler d’eux, car ils ignorent le type de réponse que le recruteur attend d’eux.


Se mettre à bredouiller ou demander au recruteur ce qu’il veut savoir précisément, c’est déjà partir avec un handicap sur vos concurrents. Il est parfaitement possible de se préparer à cette question. Il s’agit de donner des précisions sur les points qui vous semblent essentiels et de présenter l’ensemble de manière claire et convaincante.

 

Méthode

  • Il est très probable que votre recruteur vous pose cette question, c’est donc l’occasion rêvée de faire bonne impression. Prenez le temps de réfléchir aux qualités requises pour assumer le poste que vous convoitez, et insistez sur le fait que vous avez le bon profil. Votre discours doit être convaincant. Vous devez stimuler la curiosité de votre interlocuteur. Il vous posera probablement aussi les deux questions suivantes : Aimez-vous travailler en équipe ? Avez-vous une expérience dans ce secteur ?
  • Vous devez également mettre l’accent sur votre expérience. Même si vous postulez un premier emploi, vous avez peut-être déjà acquis une expérience professionnelle dans le cadre d’un job d’étudiant, ou développé des qualités de gestionnaire ou de dirigeant en tant que responsable d’un mouvement de jeunesse.  
  • Donnez à votre interlocuteur l’envie de vous poser d’autres questions. Ainsi, il peut être intéressant d’évoquer l’année que vous avez passée à l’étranger et de préciser ce que cela vous a apporté en termes d’expérience.

Les éléments qu’il est préférable de ne pas évoquer

  • L’histoire de votre vie est sans doute passionnante, mais elle n’intéresse pas forcément votre recruteur.
  • Si on vous demande de parler de vous, essayez de rester concis. Surveillez le langage non-verbal de votre interlocuteur pour vous arrêter au bon moment. Idéalement, votre réponse ne doit pas dépasser deux minutes.

Dinsdag 18 Februari 2014 om 14:38

Manu Sinjan

// //
// // //
// // // //