Langage non-verbal : 10 fautes à éviter

Lors d’un entretien d’embauche, il est essentiel de faire preuve de maturité et de confiance. Cependant, on oublie trop souvent que nos mains et nos pieds en disent également long sur notre personnalité. Quelles sont les fautes à éviter pour faire bonne impression ?

Langage non-verbal : 10 fautes à éviter

1. Croiser les bras

Un geste à éviter absolument. Ce geste indique que vous êtes sur la défensive. Votre interlocuteur pourrait en conclure que vous n’êtes pas ouvert à une discussion constructive ou que certaines questions vous mettent mal à l’aise.

 

2. Refuser le contact visuel

Si vous fuyez sans cesse le regard de votre interlocuteur, cela indique que vous n’êtes pas sûr de vous. Essayez de maintenir un contact visuel, optez pour un regard détendu, comme si vous étiez en train de sourire.

 

3. S’agiter sur sa chaise

Il est très difficile de mener une conversation normale et apaisée avec quelqu’un qui s’agite sur sa chaise. Essayez de contrôler vos mouvements. Bien entendu, rien ne vous interdit de bouger sur votre chaise, mais évitez de donner l’impression que vos mouvements sont déclenchés par le stress. 

 

4. Se frotter le visage

On peut parfois avoir une poussière dans l’œil, mais si vous n’avez de cesse de vous gratter une partie du visage (nez, front, joues, menton,…), votre interlocuteur ne pourra pas s’empêcher de penser que vous êtes très mal à l’aise. Ce n’est pas l’idéal, si votre interlocuteur est à la recherche d’un collaborateur (h/f) qui a confiance en ses qualités.

 

5. Manipuler les objets de votre interlocuteur

Au restaurant, qui n’a jamais joué avec sa cuillère en attendant un délicieux repas ? C’est peut-être un geste charmant lors d’un rendez-vous amoureux, mais c’est aussi un geste qu’il est préférable d’éviter lors d’un entretien d’embauche. Ne jouez pas avec les stylos, les post-it ou d’autres objets qui se trouvent sur le bureau de votre interlocuteur, il vous en sera reconnaissant.

 

6. S’étirer / s’affaler

A la maison, vous pouvez vous étirer ou vous affaler devant la télévision. Toutefois, lors d’un entretien d’embauche, il est préférable de se tenir droit avec le dos collé au dossier de la chaise, afin d’éviter de donner l’image de quelqu’un qui se moque de tout ou qui a trop confiance en lui. Deux attitudes que les recruteurs n’apprécient guère en général. 

 

7. Serrer mollement ou froidement la main de son interlocuteur

La première impression passe souvent par une poignée de main. Il est préférable de serrer franchement la main de son interlocuteur et de le regarder dans les yeux. 

 

8. Lancer un regard stressé ou paniqué

Votre interlocuteur ne manquera de se sentir mal à l’aise s’il perçoit de l’anxiété dans votre regard. Un visage souriant contribue à créer aussitôt une ambiance détendue. N’oubliez pas qu’il ne s’agit que d’un entretien d’embauche, ce n’est pas la fin du monde. Essayez de contenir votre nervosité.

 

9. Gesticuler

Vous pouvez appuyer vos propos par un geste. Ce geste sera perçu de manière positive. Votre interlocuteur en conclura que vous êtes quelqu’un de déterminé et convainquant. Toutefois, il est préférable de ne pas en faire trop. Évitez de balancer vos bras de manière incontrôlée, cela risque d’être très mal perçu par votre interlocuteur.

 

10. Fermer les yeux

Lorsqu’on ferme les yeux, cela veut dire que l’on ne se trouve pas vraiment en position de confiance. C’est ennuyeux pour vous, mais encore plus pour le recruteur. 

Maandag 26 Mei 2014 om 16:44

Pascal Dewulf

// //
// // //
// // // //