L'ergonomie au bureau, un réel besoin - Le remède miracle sur le lieu de travail

Éprouvez-vous systématiquement des douleurs aux poignets, aux bras, à la nuque ou aux lombaires ? Si tel est le cas, vous êtes peut-être mal assis à votre bureau. Adoptez dès maintenant l'ergonomie; le remède miracle sur le lieu de travail.

L'ergonomie au bureau, un réel besoin - Le remède miracle sur le lieu de travail

1. Chaise de bureau
L'ergonomie va tout d'abord de pair avec une position assise convenable - ne vous ruez donc pas directement vers la première chaise disponible ! Vérifiez premièrement si les accoudoirs de la chaise de bureau sont ajustables et, si tel est le cas, positionnez-les à la même hauteur que le dessus de la table de travail. Ainsi, vos avant-bras ne subissent pas de pression pendant la frappe au clavier. De plus, adopter une telle position vous permettra d'éviter énormément de maux en tout genre. Pendant le travail, il est recommandé que vos coudes forment un angle de 90 degrés. La hauteur de la plupart des chaises de bureau « classiques » est adaptable, mais une chaise de bureau ergonomique permet de régler l'assise en avant ou en arrière. À l'instar de vos coudes, vos genoux doivent former un angle de 90 degrés. En outre, les plantes de vos pieds doivent pouvoir toucher pleinement le sol. Si vous n'y parvenez pas, utilisez un repose-pieds réglable.

2. Table de travail et position de l'écran
Même si votre chaise de bureau est la plus ergonomique possible, vous ne pourrez pas profiter des avantages qui en découlent si votre table de travail est positionnée trop en hauteur ou si votre écran est trop bas. Le bord supérieur de l'écran doit idéalement se trouver à hauteur de vos yeux. La distance entre vos yeux et l'écran doit approximativement correspondre à la longueur d'un bras. Ne vous penchez pas pour frapper au clavier ou pour fixer l'écran, mais veillez à ce que votre dos et votre tête soient droits. D'ailleurs, les ordinateurs portables ne favorisent pas du tout une position assise adéquate car l'écran se situe beaucoup trop bas par rapport à l'utilisateur. Un support pour ordinateur portable pourrait être une solution : vous placez votre ordinateur à une hauteur plus élevée et frapper sur un clavier amovible.

3. Outils supplémentaires
Tous les outils se trouvant sur votre bureau influencent également votre position assise. Ainsi, vous feriez mieux d'opter pour une souris et un clavier d'une qualité supérieure, accompagnés éventuellement d'un repose-poignets supplémentaire. Vous pouvez toujours aussi aller un peu plus loin et acheter une véritable souris ergonomique, grâce à laquelle votre main se positionne alors verticalement. D'autres souris de ce genre permettent une utilisation par le bout des doigts. Tout comme les souris, les claviers se déclinent également en plusieurs variantes ergonomiques, et loufoques : des claviers divisés en deux parties ou encore des claviers de forme ondulée. Testez d'abord personnellement les différents modèles en magasin et achetez uniquement les outils que vous trouvez confortables. N'hésitez pas non plus à demander à votre employeur s'il souhaite investir dans du matériel ergonomique. N'ayez pas peur de passer pour un importun si vous éprouvez un début de gêne au poignet : il s'agit tout de même de votre santé. Enfin, un employé en bonne santé travaillera mieux et votre employeur en est tout aussi conscient.

Maandag 6 Juli 2015 om 15:27

Gerlinde De Bruycker

// //
// // //
// // // //