Le meilleur remède contre le coup de pompe de l’après-midi : déjeuner au bureau

Vous le connaissez sans doute, le coup de pompe typique après la pause déjeuner. De retour au poste, vous étouffez avec peine un bâillement et vous vous ruez sur la machine à café pour prendre votre indispensable dose de caféine. Il existe cependant une solution pour échapper à ces ennuyeux coups de pompe. D’après certaines études, déjeuner à votre bureau pourrait être le remède.

Le meilleur remède contre le coup de pompe de l’après-midi : déjeuner au bureau

C’est à ne plus savoir sur quel pied danser : parfois, on vous déconseille formellement de manger votre sandwich devant votre écran, et d’autres fois on vous dit exactement l’inverse. Une nouvelle étude menée par l'université Humboldt de Berlin nous apprend qu’il est préférable de déjeuner sur son lieu de travail. La productivité s’en trouverait ainsi considérablement améliorée pendant l’après-midi.

 

Productivité nettement supérieure

Des chercheurs de l’université Humboldt ont étudié deux groupes de personnes. Les membres du premier groupe ont déjeuné au bureau, en solitaire et dans un laps de temps limité. Les membres du second groupe ont quant à eux déjeuné au restaurant pendant une heure en compagnie d'un ami. Ils se sont même brièvement promenés avant de rejoindre le restaurant. Afin que l'étude ne soit pas biaisée, chacun des deux groupes a avalé le même repas. Les chercheurs ont ensuite suivi les deux groupes pendant leur après-midi de travail. Il est assez rapidement ressorti que les participants du premier groupe qui avaient mangé en solitaire étaient plus vifs mentalement. Ils étaient nettement plus productifs et plus enclins à éviter les erreurs d’attention. Les participants qui avaient par contre déjeuné au restaurant en compagnie d’un ami ont enregistré des résultats nettement inférieurs à tous ces niveaux.

 

Tout dépend de la situation

Pour le Dr. Werner Sommer, qui a dirigé l’étude, nombre de participants s'étaient peut-être attendus à ce que le fait de déjeuner au restaurant et non devant leur écran ait des effets positifs nettement plus marqués sur le processus psychologique. En songeant à toutes les théories existantes sur le stress, il semble cependant logique que déjeuner hors du bureau soit bénéfique pour la concentration au travail. Il s'est donc avéré que ce n’était pas le cas.

 

Comment l’expliquer ? Si déjeuner avec des amis est plus relaxant, il réduit la vigilance et donc la productivité. « Une longue pause déjeuner n’est cependant pas toujours négative », selon le Dr. Sommer. « Elle l’est dans les fonctions nécessitant un important contrôle de soi comme les laborantins, comptables ou ouvriers de production. Dans d’autres situations, une réduction du contrôle cognitif constitue cependant un avantage, comme lors de tâches où harmonie sociale ou créativité est nécessaire. » Les résultats de l’étude ont été publiés dans la revue spécialisée « Public Library of Science ONE ». 

Dinsdag 29 Oktober 2013 om 13:50

Pascal Dewulf

// //
// // //
// // // //