Le prix Nobel de Bob Dylan vous en apprend aussi sur votre carrière

Le fait que Robert Zimmerman – alias Bob Dylan- ait reçu le prix Nobel de littérature a provoqué des réactions en tous genres. Et ce n’est pas si étonnant, car il a toujours été relativement controversé, même sans la reconnaissance lui ayant été octroyée depuis la Suède.

Le prix Nobel de Bob Dylan vous en apprend aussi sur votre carrière

En réalité, la raison est simple : le chanteur/poète/artiste/peintre a entrepris énormément de choses au long de sa carrière. Nous pourrions qualifier cela en énonçant le célèbre proverbe « manger à différents râteliers ». Cependant, nous pourrions également dire qu’il a ainsi donné l’exemple ultime de flexibilité auquel les organisations et les personnes devront faire preuve pour résister au monde professionnel en proie aux changements rapides et perpétuels.

 

Tout le monde se voit de plus en plus contraint de s’impliquer sur le marché en ayant recours à son marketing personnel (personal branding en anglais) pour avoir des chances de succès, que ce soit en tant qu’indépendant ou employé.

 

Pendant toute sa carrière, Bob Dylan n’a rien fait d’autre. Il a clairement démontré qu’avoir plus d’un tour dans son sac pouvait constituer un avantage considérable. En d’autres termes : si vous êtes capable d’user de vos talents de façon flexible, vous serez alors en mesure de décrocher la lune. Bob Dylan l’a abondamment prouvé. Quiconque se donne la peine de se plonger dans les 500 chansons (et plus) qu’il a écrites, remarquera que Bob Dylan représente, à lui seul, un reflet de toute l’Histoire de l’Amérique. Le sérieux quotidien français, Le Monde, a très bien résumé cet aspect à la suite du prix Nobel : « Il synthétise, dans son œuvre, la poésie surréaliste de la beat generation, l’austérité militante du folk, la complainte du blues, l’énergie révoltée du rock et la chronique de la vie quotidienne propre à la country. »

 

Bob Dylan ne se résume pas à un homme qui mange, avec opportunisme, à tous les râteliers. Il reste toujours authentique ; il a d’ailleurs encore récemment adopté le même comportement lors du célèbre festival « Desert Trip » accompagné de représentations des The Rolling Stones, de Neil Young, de The Who et de Paul McCartney. Il n’a pas dérogé à sa réputation de personne têtue et n’a pas échangé un seul mot avec son public. Voilà un aspect de son marketing personnel.

 

Enfin, l’octroi du prix Nobel de littérature à Bob Dylan prouve à nouveau que le marketing personnel peut être consolidé en utilisant vos talents à tous les endroits et dans tous les contextes possibles et imaginables. Cela se déroule beaucoup trop peu. Nous pouvons faire beaucoup plus que ce que nous pensons. Si vous vous souvenez de la leçon de Bob Dylan et si vous mettez vos talents à profit, à autant d’endroits et dans autant de contextes que possible, votre carrière sera alors couronnée de succès.

Vrijdag 11 November 2016 om 12:0

Geert Degrande/photo Xinhua

// //
// // //
// // // //