Les 7 erreurs fréquemment commises par les débutants

Les accidents de parcours, aucun employé n’y échappe. Mieux vaut cependant éviter ces petites erreurs dans votre premier emploi.

Les 7 erreurs fréquemment commises par les débutants

1. Se montrer prétentieux

Vous êtes jeune et vous en voulez. C’est tout à votre honneur, mais restez néanmoins les deux pieds sur terre. Vous venez peut-être de décrocher un diplôme en béton (voire même deux), mais en ce qui concerne vos aptitudes pratiques, n’oubliez pas que vous n’en êtes qu’au début de votre vie professionnelle. Apprendre à travailler dans une entreprise, aiguiser vos compétences, collaborer concrètement avec d’autres personnes, développer une certaine maturité professionnelle, établir une perspective de carrière : le chemin est encore long.

 

2. La procrastination

Lorsque vous étiez encore aux études, vous pouviez plus ou moins décider quand étudier ou assister aux cours. À présent, c’est votre patron qui décide quand votre travail doit être fini et le nombre d’heures par jour pendant lesquelles vous devez être sur la brèche. Apprenez à vous en accommoder et à développer ainsi une discipline professionnelle saine, ainsi qu’une certaine maturité.

 

3. Être mal préparé

Pendant un examen oral, vous pouviez parfaitement avouer à votre prof ne pas avoir vraiment bien étudié et vous en sortir avec un petit sourire désolé, même s’il vous observait en fronçant les sourcils. Impossible avec votre patron. Veillez donc à être toujours bien préparé. Assurez-vous de bien connaître votre travail, de savoir pourquoi certains problèmes surgissent et comment les résoudre. Votre patron vous a précisément engagé pour trouver des solutions, pas pour créer de nouveaux problèmes.

 

4. Former des clans (avec les collègues de votre âge)

Sur votre lieu de travail, tout le monde n’a pas le même âge. Vous apprendrez petit à petit à collaborer avec des quadragénaires, des quinquagénaires, voire même des sexagénaires. Ne cédez pas à la tentation de former des clans… Vous ne feriez que détériorer l’esprit d’équipe.

 

5. Avoir des exigences financières exorbitantes

Avec votre diplôme sous le bras, le monde est à vos pieds. Faites cependant preuve de suffisamment de modestie lorsque vous tentez de convaincre votre futur patron de vous engager. Émettre des exigences financières exorbitantes, alors que vous ne disposez que d’une expérience pratique très pauvre, fait bien souvent monter l’exaspération des employeurs potentiels.

 

6. Être imbu de soi-même

Vos collègues seront, dans la mesure du possible, toujours là pour vous aider. En tant que débutant, ne tenez pas tout pour acquis. Montrez-vous reconnaissant et prêt à les écouter et à apprendre. Ne jouez pas au jeune loup arrogant ; avec le temps, vous risquez de vous retrouver de plus en plus isolé. Et vous le savez bien : isolé des autres, vous devenez tout à coup très vulnérable sur le plan professionnel.

 

7. Jouer la victime des médias sociaux

Fini le temps où vous postiez un statut pour annoncer à vos potes que vous sortiez manger un bout ou que vous vous prépariez pour une nuit de folie. Désormais, vos collègues regardent aussi votre profil ! Et il leur suffit de googler votre nom pour qu’un monde infini s’ouvre à eux. Modérez donc votre enthousiasme lorsque vous partagez votre vie sur la toile. 

Dinsdag 3 September 2013 om 11:7

Pascal Dewulf

// //
// // //
// // // //