Les psychologues reçoivent de plus en plus d’étudiants

Les annonces relatives à la hausse du nombre d’étudiants en demande d’assistance psychique semblent inquiétantes, mais le sont-elles vraiment ? Selon la psychologue pour étudiants Suzy Even (UGent), il n’y a pas encore lieu de tirer la sonnette d’alarme : « D’après moi, les étudiants ne rencontrent pas forcément plus de problèmes ; ils sont simplement plus prompts à faire appel à nos services. »

Les psychologues reçoivent de plus en plus d’étudiants

Il est vrai que le tabou social entourant les problèmes psychiques tend peu à peu à disparaître. Pour dire les choses crûment, une personne qui se fait aider psychologiquement ne passe plus automatiquement pour « folle ». Suzy Even commente : « La recherche d’une aide psychologique n’est plus perçue aussi négativement qu’avant. Les étudiants sont donc plus prompts à venir frapper à notre porte. »

 

Étudiants de première année : la peur de l’échec avant tout

La peur de l’échec est le problème le plus couramment rencontré par les étudiants, en particulier en première année de Bachelor. « La peur de l’échec concerne près de la moitié des cas », précise la psychologue gantoise. « Elle s’explique par le passage du secondaire à l’enseignement supérieur, où la matière à étudier est souvent si vaste que les étudiants sont obligés d’adopter de nouvelles méthodes de travail. Certains étudiants sont très perfectionnistes, alors que d’autres remettent tout au lendemain. D’autres ne se retrouvent par contre en difficulté qu’au moment de réaliser leur mémoire de fin d’études. »

 

Chez les autres : phobies, dépression, troubles du sommeil

« L’autre moitié des plaintes psychiques sont essentiellement liées à d’autres types de peur – dont les phobies – mais aussi aux troubles dépressifs, à la rumination mentale, aux troubles du sommeil et aux problèmes relationnels. Les étudiants de première année ne sont ici pas majoritairement concernés, ces problèmes pouvant survenir à n’importe quel moment. » 

Donderdag 22 Januari 2015 om 10:39

Manu Sinjan

// //
// // //
// // // //