Nos conseils pour vos premiers pas dans la vie (professionnelle)

Lecture incontournable pour toute personne qui termine ses études dans quelques mois : le nouveau GO Guide des Jeunes Diplômés, une mine de conseils et d’astuces pour vous aider à faire vos premiers pas sur le marché du travail et dans la vie.

Nos conseils pour vos premiers pas dans la vie (professionnelle)

Votre diplôme en poche, vous pouvez commencer à chercher un emploi. De nos jours, cette recherche ne ressemble plus du tout à ce qu’elle était il y a une trentaine d’années. Aujourd’hui, Facebook, LinkedIn et d’autres médias sociaux jouent un rôle dans le processus de candidature : on voit de plus en plus de candidatures en ligne et de candidatures vidéo, même si tout le monde n’est pas convaincu de leur utilité. Dans ce Guide des Jeunes Diplômés, des spécialistes nous livrent leur vision et nous disent clairement ce qu’ils en pensent. Sam Baro, psychologue d’entreprise, n’exclut pas que les vidéos deviennent la norme en matière de lettres de candidature chez les générations futures : « Les enfants qui ont aujourd’hui 10 ou 12 ans ont réellement grandi avec la vidéo. Ils se filment constamment et peut-être assisterons-nous à un renversement lorsqu’ils arriveront sur le marché de l’emploi. Mais actuellement, le marché n’est pas encore tout à fait prêt à cela, pas même pour ceux qui terminent leurs études maintenant. »

 

La coach de carrière gantoise Charlotte De Mey rappelle que les candidats doivent se positionner en tant que marque sur le marché. « En tant que jeune diplômé, vous n’avez pas encore de portfolio, de références ou d’expérience à faire valoir. Ce qui vous distingue surtout, c’est votre identité et ce qui émane de vous. Dès lors, le marketing de soi, ou self-marketing, peut vous permettre de faire la différence », explique-t-elle.

 

Une fois que vous avez décroché l’emploi convoité, vous pouvez commencer à construire votre carrière. Le parcours professionnel est lui aussi très différent aujourd’hui de ce qu’il était il y a quelques dizaines d’années. L’époque où l’on pouvait faire toute une carrière dans la même entreprise semble révolue. La plupart des jeunes qui arrivent maintenant sur le marché de l’emploi ne resteront pas attachés à un seul employeur. Quels sont les facteurs décisifs dans votre choix ? Le salaire, les avantages extralégaux, la voiture de société, les opportunités de carrière, l’ambiance au travail ? « Les employeurs mettent en place des actions spéciales visant les young potentials, comme les bootcamps et les journées de l’emploi. Ensuite, ils souhaitent offrir un environnement de travail agréable, avec un intérieur branché, une table de ping-pong, un vélo pour chaque membre du personnel, des séances de yoga, un petit-déjeuner gratuit chaque jour... », constate Eveline Schollaert, chercheuse RH à la Haute École de Gand.

 

Pour savoir si une entreprise vous correspond, vous pouvez aussi découvrir le tout nouvel outil sur le site web de GO Starters. Lorsque vous épluchez les profils d’entreprises sur CompanyMatch, vous glanez en effet toutes sortes d’informations sur l’entreprise, comme son style de management, les rapports entre collègues, sa stratégie de croissance... À l’aide de questions ciblées, et en fonction de vos réponses à toutes ces questions, CompanyMatch dresse un profil détaillé de qui vous êtes. Grâce à ce profil, vous pouvez ensuite trouver l’entreprise qui vous correspond parfaitement, et inversement.

 

Ce guide constitue également une source d’inspiration intéressante pour ceux qui souhaitent se lancer dans une carrière d’indépendant. Selon Patrick Kestens, CEO de Corda INCubator, l’entrepreneuriat n’est pas toujours une voie facile. « Il faut se battre avec force et oser prendre des risques. En outre, il ne faut pas abandonner trop vite et une mentalité de battant est nécessaire. Par ailleurs, de nombreux jeunes entrepreneurs ne sont pas vraiment conscients des effets secondaires de leurs projets lorsqu’ils viennent nous voir pour la première fois, la tête pleine d’idées pour leur start-up. L’insécurité, l’absence de revenu fixe et un équilibre vie professionnelle/vie privée souvent fragile sont des choses auxquelles ils ne réfléchissent pas vraiment lorsqu’ils pensent à monter une start-up », affirme-t-il.

 

Toutefois, si les jeunes diplômés sont à un moment charnière sur le plan professionnel, ils sont aussi sur le point de faire leurs premiers pas dans la vraie vie. Qu’en est-il exactement d’un premier logement, d’une première voiture, du mariage ou de la vie commune, d’un contrat de mariage ? Le guide répond également à ces questions.

 

Vous pouvez obtenir gratuitement le guide sur www.gostarters.be/fr/demande

Zondag 18 Februari 2018 om 15:0

Patrick Staudt

// //
// // //
// // // //