Pas de travail à domicile après les heures de bureau!

La moitié des employés belges continuent parfois de travailler à la maison après les heures de bureau. Cela ressort d'une enquête récente menée par le bureau d'intérim Randstad. La question est de savoir comment on peut parvenir à séparer le travail du temps libre.

Pas de travail à domicile après les heures de bureau!

Tout d'abord les faits concrets: les travailleurs belges trouvent que l'enchevêtrement entre le travail et le privé a sensiblement augmenté au cours des six dernières années. Lors du dernier sondage réalisé par Randstad en 2008, 54% des employés et des cadres avait déclaré ne jamais travailler à domicile. Six ans plus tard, ils sont moins de 50% à affirmer ne jamais effectuer d’heures supplémentaires à la maison; 48% pour être précis. En raison de l'avènement de l'ordinateur portable et du smartphone, le travail est à portée de main en permanence. Cependant, on peut changer les choses !

73% des interrogés contrôlent leurs mails en dehors des heures de bureau
Votre employeur se plaint-il que vous ne réagissez pas à ses courriels pendant le week-end ? Si tel est le cas, répondez-lui simplement que vos week-ends servent à vous reposer, et non à travailler. Il est rare, voire improbable, qu'un mail professionnel revête une telle urgence qu'une réponse soit nécessaire un dimanche matin. Veillez à ne pas installer l'application liée à vos mails professionnels sur votre smartphone. La raison est simple : vous aurez tendance à vouloir ouvrir les mails à chaque fois que la petite enveloppe se mettra à clignoter. Faites en sorte de devoir vous identifier afin d'ouvrir vos mails professionnels. En effet, cette petite étape est suffisante pour vous convaincre de les ignorer.

53% des interrogés relisent des rapports ou des documents
Sachez qu'il n'est pas grave de rattraper, de temps à autre, un peu de retard après une journée de travail ou pendant le week-end. Cependant, n'en faites pas une habitude. Vous deviendrez, avant même de vous en rendre compte, un bourreau de travail allant droit vers un burn-out. Ne vous laissez pas entraîner par des collègues qui travaillent ardemment pendant leurs week-ends ou vacances. C'est leur problème, pas le vôtre. À l'issue d'un week-end sans travail, vous serez complètement reposé et pourrez affronter une semaine de plein fouet, alors que vos collègues acharnés ne disposeront que de la moitié de leurs capacités. Le réconfort est essentiel pour l'effort !

49% des interrogés préparent toute sorte de choses
Pendant les heures réglementaires, il arrive souvent que vous n'ayez pas le temps de préparer une réunion ou une présentation. Comment cela se fait-il ? Est-il possible que vous perdiez plusieurs petits quarts d'heures par-ci par-là pour des affaires d'ordre privé ? Un mail à une bonne amie, un virement bancaire rapide, une idée de future destination de vacances... on le fait tous parfois. Concentrez-vous sur vos tâches professionnelles et laissez le reste pour la maison.

46% des interrogés téléphonent aux collègues
À moins que vos collègues ne soient aussi vos meilleurs amis, il est préférable de ne pas s'appeler pendant les week-ends pour discuter du travail. Vous pouvez tout aussi bien en parler lundi matin à la pause-café. Une conversation téléphonique concernant le travail reste inconsciemment dans vos esprits, alors qu'il convient justement de les reposer pendant le week-end.

Maandag 31 Augustus 2015 om 16:21

Gerlinde De Bruycker

// //
// // //
// // // //