Posez-vous les bonnes questions avant de changer d’emploi

À l’avenir, vous changerez beaucoup plus souvent d’emploi que les générations précédentes ne l’ont fait. Mais quand est-ce le bon moment? Voici les cinq questions à vous poser lorsque vous pressentez que l’heure est venue d’explorer d’autres horizons.

Posez-vous les bonnes questions avant de changer d’emploi

Quel est le problème?

La plupart des gens commencent à ressentir des envies de partir parce que les relations se sont détériorées avec un collègue ou un supérieur. Si c’est la seule raison qui vous amène à penser que l’herbe est plus verte ailleurs, faites preuve d’encore un peu de patience avant de faire vos cartons. Efforcez-vous, en quelque sorte, de fertiliser votre propre gazon. Bien entendu, il peut arriver que vous n’appréciez guère la culture d’entreprise dans laquelle vous baignez – ce qui constitue un réel obstacle, en effet – mais examinez vos motivations avec honnêteté.
 

Votre travail vous empêche de dormir, même pendant vos loisirs?
Bien entendu, nous vivons une époque où travail et loisirs sont de plus en plus imbriqués et où, de plus en plus, on entend dire que le fameux équilibre vie professionnelle-vie privée est une contradiction en soi, dans la mesure où, désormais, le travail fait partie de la vie. En revanche, si vous ne parvenez jamais à vous extraire de votre travail et que ce dernier pèse lourd sur vos épaules, l’heure est peut-être venue, en effet, de prendre un chemin de traverse.


À plusieurs reprises, une promotion vous est passée sous le nez?
Si vous observez que plusieurs de vos collaborateurs qui ont commencé en même temps que vous décrochent rapidement une promotion et endossent plus de responsabilités alors que vous faites du sur-place, peut-être y aurait-il lieu d’en toucher un mot à votre supérieur ou avec le service du personnel. Vous n’obtenez pas de réponse satisfaisante? Vous ne parvenez pas à découvrir ce qui manifestement vous empêche d’avancer dans votre carrière? Peut-être est-il temps de chercher à installer vos pénates ailleurs.


Ai-je réellement fait le tour de cet endroit?
Prenez le temps de réfléchir rationnellement aux projets et aux nouvelles idées que votre employeur élabore pour l’avenir et d’examiner si vous vous y retrouvez. Attention! Il importe de rester le plus objectif possible. Généralement, nous pensons un peu trop vite que nous allons nous heurter à un mur. À cet égard, une communication ouverte est indispensable. Soyez également prêt à vous examiner sans concession. Si vous ne pensez qu’en termes d’argent et de carrière, il y a peu de chances que vous trouviez plus rapidement votre bonheur professionnel ailleurs. En revanche, si vous avez réellement le sentiment que votre fonction actuelle ne peut plus rien vous apprendre et que vous ne pouvez plus vous y épanouir professionnellement, la meilleure solution est sans doute en effet d’aller «voir ailleurs».


Suis-je réellement prêt(e) à repartir de zéro?
Tournez-le comme vous voulez: lorsque vous occupez un poste depuis de nombreux mois ou années, vous en retirez au passage un certain confort, auquel vous devrez renoncer à l’heure d’endosser de nouvelles fonctions ailleurs. Sans négliger que «recommencer ailleurs» implique également que vous deviez vous entendre avec de nouveaux collègues. Posez-vous honnêtement la question: êtes-vous prêt à tout cela? Dans l’affirmative, n’hésitez pas à présenter votre démission.

Dinsdag 6 Oktober 2015 om 14:40

Geert Degrande

// //
// // //
// // // //