Pour être plus heureux au travail : 5 habitudes à perdre D’URGENCE

Nous connaissons tous le plaisir de biffer des éléments de notre liste « to do » dont nous venons tout juste de nous acquitter. Ce simple geste nous donne la satisfaction du travail accompli. Mais une liste « not to do » peut aussi s’avérer très utile pour trouver davantage de plaisir dans nos tâches quotidiennes. L’avantage d’une liste « not to do » est d’ailleurs qu’elle est invariable : ainsi, vous pouvez toujours la garder à l’esprit.

Pour être plus heureux au travail : 5 habitudes à perdre D’URGENCE

1. Cessez d’émettre des commentaires négatifs

Il est probablement typiquement humain de réagir parfois de manière sarcastique ou de dénigrer certaines choses. Nous ferions cependant mieux de désapprendre cette pratique car elle n’apporte aucune valeur ajoutée. C’est comme aller au restaurant avec votre conjoint lorsqu’il ou elle a choisi l’adresse : il n’aurait aucun sens de reporter votre frustration sur votre conjoint si la qualité de la nourriture vous déçoit.

 

2. Cessez vos tentatives de récupérer les idées des autres

Lorsque des collègues ou des collaborateurs lancent une idée, nous avons souvent tendance à tenter d’y ajouter quelque chose, histoire de nous approprier une partie des mérites. Les personnes exerçant une fonction dirigeante sont particulièrement sujettes à cette mauvaise habitude. Or, ces tentatives sont contreproductives, car elles ne tarderont pas à refroidir l’enthousiasme de la personne qui a émis l’idée en question. 

 

3. Cessez de ne pas remettre en question les réunions

Dans un grand nombre d’organisations, les réunions périodiques sont devenues un rituel immuable que personne ne remet plus en question. Mieux vaut se défaire de cette habitude. N’acceptez que les réunions ayant un objectif clair et un ordre du jour concret, et qui de préférence ne durent pas plus d’une heure. 

 

4. Cessez de commencer votre journée de travail par la lecture de vos e-mails  

Les e-mails détournent votre attention, excitent votre curiosité et peuvent aussi être une source de stress. Un bon conseil : ne commencez pas votre journée de travail par la lecture de vos e-mails. Au début de la journée, vous êtes en effet encore frais et dispos, et à même de faire preuve d’une bonne concentration. Cessez de penser que les e-mails ont priorité sur tout. 

 

5. Cessez de penser que vous devez chaque jour accomplir un miracle

Il s’agit là de la contradiction ultime avec la liste « to do ». Nous avons souvent tendance à penser que nous pouvons inscrire une énorme quantité de tâches sur la liste « to do » et toutes les traiter comme un ouragan, mais la hâte et la précipitation sont rarement bonnes conseillères. Mieux vaut planifier une seule tâche par jour. Planifiez-en l’exécution au début de la journée et jouissez ensuite du plaisir du travail accompli. Vous pourrez alors consacrer le reste de la journée aux appels téléphoniques, e-mails et autres. 

Dinsdag 14 Mei 2013 om 12:15

Geert Degrande

// //
// // //
// // // //