Que faire de son premier salaire?

Lorsque vous venez de recevoir votre premier bulletin de salaire, vous savez que votre vie d’étudiant est définitivement derrière vous. A compter de ce jour, vous êtes responsable de votre budget. Il est dès lors raisonnable de ne pas tout dépenser en un seul jour. Voici une série de conseils utiles.

Que faire de son premier salaire?

Le montant brut est toujours plus impressionnant
Lors de l’entretien d’embauche, l’employeur cite de préférence le salaire brut, car ce montant est nettement plus élevé que le montant net qui sera versé sur votre compte en banque. Dès lors, il est important de savoir le montant précis de votre salaire net avant de vous lancer dans des dépenses somptuaires. Heureusement, il existe aujourd’hui une série d’applications en ligne qui permettent de calculer facilement le montant du salaire net, notamment sur le site Internet : www.fgtb.be.


Mettre de l’argent de côté pour payer les frais fixes
Vous êtes plutôt cigale ou fourmi ? Dans tous les cas, il est préférable d‘opter pour la mise en place d’un virement automatique qui servira à couvrir l’ensemble de vos frais fixes. Si vous ne vivez pas seul, vous pouvez ouvrir un compte commun sur lequel vous pourrez virer une somme d’argent destinée à couvrir les frais fixes. Il est préférable d’alimenter le compte commun dans les premiers jours qui suivent lepaiement de votre salaire.
Un conseil utile : conservez vos tickets de supermarché pendant quelques mois, afin de savoir combien vous dépensez en moyenne chaque mois en courses. Vous pourrez alors prévoir un budget précis pour les courses. Quel est l’avantage de ce système? Il est double : vous pouvez dépenser librement l’argent qui reste sur votre compte à vue et vous évitez tout problème de facture impayée en fin de mois.
Si vous êtes vraiment un panier percé, il est peut-être préférable de voir avec votre banque s’il est possible de mettre en place différents moyens pour éviter d’être en négatif. En effet, en cas de découvert bancaire, les taux d’intérêt appliqués par les banques sont beaucoup plus élevés que les taux d’intérêt proposés pour les comptes d’épargne!

 

Economiser ou tout dépenser?
La population mondiale se divise en deux camps: ceux qui pensent qu’il est important d’économiser une partie de son salaire et ceux qui pensent au contraire que l’argent est fait pour être dépensé. Aujourd’hui, placer son argent sur un livret d’épargne classique ne rapporte quasiment plus rien. Toutefois, un jour ou l’autre, les taux d’intérêt remonteront et votre épargne rapportera davantage.
Bien entendu, les banques essaient de proposer d’autres investissements, notamment des placements en actions. Il faut savoir qu’investir dans des actions comporte toujours un risque. Il est dès lors prudent de s’en tenir à cette règle de base: il ne faut jamais spéculer avec de l’argent dont on peut avoir besoin. Si vous décidez d’acheter des actions, il est préférable de demander conseil auprès d’un expert indépendant.


Envie d’acheter une maison?
De nombreux jeunes qui ont un emploi économisent une partie de leur salaire pour pouvoir s’acheter plus tard une maison ou un appartement. Si vous ne devez pas emprunter la totalité du prix d’achat, les conditions des emprunts hypothécaires sont beaucoup plus avantageuses, car la banque ne doit pas assurer l’intégralité du risque.


Epargner pour sa retraite ?
Lorsqu’on vient de terminer ses études, l’idée de commencer à épargner pour sa retraite peut paraître saugrenue. Néanmoins, cela vaut la peine d’examiner cette option. En effet, le montant de la pension légale n’est pas très élevé et tous les employeurs ne proposent pas une assurance groupe.
Epargner pour sa retraite, consiste à investir chaque année un certain montant en vue de la retraite. Le montant des versements entrant en ligne de compte pour la réduction d’impôt est limité par année. Il n’est pas possible d’effectuer des versements pour un montant supérieur. Pour les versements effectués en 2015, la limite est de 940 euros. La réduction d’impôt correspond à 30% du montant que vous avez versé, soit environ 300 euros par an.
Vous avez décidé d’opter pour une épargne-pension? Deux possibilités s’offrent à vous. Vous pouvez choisir d’investir dans une assurance épargne-pension. Dans ce cas, le capital investi est garanti et vous pouvez percevoir un pourcentage des bénéfices générés par vos investissements. C’est l’option la moins risquée.
L’autre possibilité consiste à confier son argent à un fonds de pension, en alimentant un compte épargne-pension, une solution plus risquée, mais qui rapporte davantage. On conseille souvent aux jeunes d’opter pour cette formule qui consiste à investir dans des actions, sans aucune garantie de conserver le capital investi. A long terme, cette formule est souvent plus avantageuse qu’une assurance retraite classique.
Lorsque vous atteignez l’âge de 60 ans, vous pouvez récupérer l’argent que vous avez investi, moyennant l’acquittement d’une taxe de 10%. Si vous avez besoin de l’argent avant 60 ans, le montant du précompte passe à 33%!

Woensdag 31 Augustus 2016 om 15:30

Manu Sinjan

// //
// // //
// // // //