Revenus des travailleurs free-lance

Comme tout le monde le sait, le statut de travailleur indépendant ou freelance a la côte ces derniers temps. De plus en plus de personnes optent pour ce statut offrant plus de flexibilité en termes de contenu et d’horaires. Toutefois, cette formule est-elle rentable ?

Revenus des travailleurs free-lance

Laissons parler les chiffres : le tarif horaire moyen facturé par un travailleur indépendant s’élève à  52 euros de l’heure, selon les données recueillies par Freelancenetwork.be, une plate-forme mettant en contact 27.000 free lancers avec des entreprises. Ce chiffre tient compte des tarifs horaires mentionnés par les 2.272 travailleurs indépendants qui se sont enregistrés en ligne en 2016.

 

En 2016, l’Unizo a interrogé 510 travailleurs indépendants sur leur tarif horaire. Près de la moitié de répondants (47%) déclare facturer un tarif horaire compris entre 30 et 70 euros. L’autre « moitié » (40%) facture ses services plus 70 euros / heure. En 2015, ils n’étaient que 37% à déclarer facturer plus de 70 euros. Seulement une minorité absolue de travailleurs indépendants déclare facturer moins de 30 euros par heure (5%) ou plus de 110 euros par heure (7%). Ce dernier groupe est composé pour l’essentiel de consultants (finance ou ressources humaines), d’interim managers et de coaches.

 

Ces montants vous font rêver ? N’oubliez pas qu’on ne peut pas comparer le statut de travailleur indépendant avec le statut de travailleur salarié. Lorsqu’un donneur d’ordre fait appel aux services d’un travailleur indépendant, il ne doit payer que la prestation. Alors que s’il recrute un salarié, il devra payer des cotisations sociales, contribuer à un fonds de pension, prendre en charge une assurance hospitalisation, proposer un véhicule de société, payer des frais de téléphonie mobile, verser un treizième mois, offrir des chèques repas, financer les congés payés, etc. En d’autres termes, il faut comparer le taux horaire facturé par le travailleur indépendant avec le coût horaire total d’un travailleur salarié (salaire brut, cotisations patronale et assurances comprises).

 

En outre, tout ne se résume pas au tarif horaire. Un travailleur indépendant doit tenir compte du fait qu’il ne pourra pas facturer 100% de ses heures, précise Michel Piedfort de Freelancenetwork.be. Selon lui, il est plus réaliste de facturer cinq heures à 50 euros que sept heures à 33 euros. C’est pourquoi de nombreux travailleurs indépendants préfèrent travailler sur base d’un prix fixe pour un projet plutôt que sur base d’un tarif horaire.

 

Quel est dès lors le salaire annuel d’un travailleur free-lance en Flandre ? Environ 13% des indépendants interrogés par Unizo gagnent entre 20.000 et 40.000 euros par an, 14% des répondants déclarent gagner entre  40.000 et 60.000 euros par an et 24% gagnent entre 60.000 et 100.000 euros par an. 9% des travailleurs indépendants doivent vivre avec moins de 20.000 euros par an. Attention, il ne s’agit ici que de travailleurs indépendants à titre principal. Les travailleurs indépendants qui possèdent une société gagnent en général plus que les autres.

 

Comment les travailleurs indépendants perçoivent-ils leur situation financière ? La plupart des répondants sont plutôt satisfaits (56%) ou très satisfaits (5%) de leur rémunération. 29% des répondants estiment qu’ils gagnent juste assez pour vivre, tandis que 8% d’entre eux estiment ne pas gagner assez pour joindre les deux bouts. 2% des répondants ont un salaire nettement insuffisant et sont dès lors confrontés à des problèmes financiers, affirme Unizo.

Zaterdag 5 November 2016 om 15:30

Gerlinde De Bruycker

// //
// // //
// // // //