Travailleur intérimaire avec un contrat à durée indéterminée, est-ce possible ?

Vous travaillez comme intérimaire ? Dans ce cas, lisez cet article, car la législation évolue. En effet, les travailleurs intérimaires pourraient bientôt bénéficier eux aussi d’un contrat à durée indéterminée.

Travailleur intérimaire avec un contrat à durée indéterminée, est-ce possible ?

Un contrat à durée indéterminée et un emploi d’intérimaire, c’est pour le moins antinomique, n’est-ce pas ? Cela dépend du point de vue ! En effet, il s’agit dans ce cas précis d’un contrat à durée indéterminée conclu entre le travailleur intérimaire et l’agence d’intérim, et non pas d’un contrat conclu entre l’intérimaire et l’employeur auprès duquel il a été détaché. Aujourd’hui, les syndicats et les organisations patronales travaillent activement à la mise en place d’un contrat de ce type.

 

Rattrapage

Si à première vue, il peut sembler étrange de proposer un contrat de durée indéterminée à un travailleur intérimaire, ce n’est pas si étrange que cela. En effet, ce type de contrat existe déjà en Allemagne, en France et aux Pays-Bas. Pour la Belgique, il s’agit de rattraper un retard par rapport aux pays voisins. La loi Peeters sur les régimes de travail flexibles permet la création de contrats à durée indéterminée pour les intérimaires. La création d’un contrat à durée indéterminée pour les travailleurs intérimaires constituerait une avancée importante pour ces derniers. En effet, un contrat à durée indéterminée offre de nombreux avantages, notamment la possibilité d’obtenir plus facilement un crédit hypothécaire. Autres avantages : la possibilité de bénéficier des mêmes droits qu’un travailleur à temps plein en cas de maladie ou la possibilité de bénéficier d’un salaire minimum entre deux missions.  

 

Plus-value sur le marché de l’emploi

La création d’un contrat à durée indéterminée pour les travailleurs intérimaires offre également d’autres avantages, notamment le renforcement du lien entre l’intérimaire et l’agence d’intérim. Un lien plus étroit qui va inciter les agences d’intérim à proposer davantage de formations à leurs intérimaires, dont la valeur sur le marché du travail augmentera automatiquement. La principale question qui se pose actuellement est de savoir si tous les intérimaires pourront bénéficier d’un contrat à durée indéterminée. En principe, c’est à l’agence d’intérim qu’il revient de décider à qui elle souhaite proposer un contrat de durée indéterminée, comme c’est actuellement le cas pour tous les employeurs. Il va sans dire que les contrats à durée indéterminée seront réservés en priorité aux profils plus spécialisés ou pour lesquels il existe une pénurie de candidats sur le marché de l’emploi. Les techniciens et les ingénieurs devraient ainsi rapidement se voir proposer un contrat à durée indéterminée par les agences d’intérim. Toutefois, si votre profil est plus généraliste, mais que vous excellez dans votre travail, il n’y a pas de raison que l’agence d’intérim ne vous propose pas un CDI. En conclusion, alors qu’on assiste à une flexibilisation toujours plus grande du marché de l’emploi, l’introduction d’un contrat à durée indéterminée pour les intérimaires semble une bonne idée. Affaire à suivre.

Maandag 20 November 2017 om 16:0

Pascal Dewulf

// //
// // //
// // // //