Un job en trois étapes (2/3) : ÉTAPE 2 -> réussis ton entretien d’embauche

De nombreux jeunes viennent de décrocher leur diplôme et doivent à présent se mettre à la recherche de leur premier emploi. Nous avons rédigé cette série d’articles pour t’aider à trouver le premier job de tes rêves en trois étapes ! Étape 2 : comment faire bonne impression lors de ton premier entretien d’embauche.

Un job en trois étapes (2/3) : ÉTAPE 2 -> réussis ton entretien d’embauche

Ton CV a été retenu à la première sélection. Bravo ! Les choses sérieuses vont commencer... Comment prouver que tu es la personne idéale pour le job ? C’est simple : en faisant tes devoirs. Les recruteurs s’attendent à ce que tu aies préparé de manière approfondie l’entretien et à ce que tu ne te sois pas contenté de crier ta joie parce qu’on t’a laissé venir. Ils souhaitent avant tout savoir pourquoi tu as postulé à ce poste et si ton choix est sincère. Tu dois donc montrer que tu veux vraiment décrocher ce poste. Fais tes révisions et va au-delà de la page d’accueil du site Web de l’entreprise : consulte les articles, les liens, les vidéos, les réseaux sociaux, les publications sur le blog...
 

Sois spontané

Un entretien d’embauche ressemble beaucoup à un rendez-vous amoureux. Dans les deux cas, tu ne sais jamais comment les choses vont évoluer. S’arrête-t-on à ce simple rendez-vous ou va-t-on jusqu’à la relation ou le mariage ? S’arrête-t-on à cet entretien d’embauche ou va-t-on jusqu’à la carrière entière ? Pense à toutes les questions que l’on pose lors d’un premier rendez-vous. Elles ne sont pas si différentes de celles que le recruteur te posera. Lors de cette première interview, il voudra surtout savoir si tu « corresponds » à l’entreprise. « Parle-moi de toi. Quels sont tes points forts et tes points faibles ? Où te vois-tu dans cinq ans ? » Sois spontané et naturel et réponds le plus honnêtement possible.
 

Si ce premier test se passe bien (« Y a-t-il du potentiel ? »), vous irez à un deuxième rendez-vous. On te posera alors des questions un peu plus personnelles. « Quelle est ta personnalité ? Que recherches-tu dans une relation ? » Là encore, les entretiens d’embauche sont similaires. Au deuxième rendez-vous, les questions s’approfondissent dans les deux camps. Attends-toi donc à passer des après-midi intenses. Entretiens individuels, conversations en groupe, listes de questions... L’entretien veut apprendre à te connaître le mieux possible. Tu dois donc te montrer sous ton meilleur jour.
 

Pose toi aussi des questions

Prépare les questions qu’ils te poseront à coup sûr. Plus elles sont simples, plus elles sont sournoises. Une question ouverte telle que « Parle-moi de toi » n’est en soi pas simple. Par où commencer ? Ose également poser des questions : tu montres ainsi une réelle implication envers l’entreprise et ses activités. Comment la marque se positionne-t-elle sur le marché ? Qui sont les concurrents et comment l’entreprise y fait-elle face ? En réfléchissant de manière approfondie sur ces sujets, tu prends déjà une longueur d’avance sur les autres chercheurs d’emploi.
 

Pense également à tout ce que tu as appris au cours de tes études, dans le cadre de tes jobs de vacances... et essaie de les inclure dans tes réponses. Évite les clichés tels que : « J’excelle dans la communication ». Illustre plutôt tes compétences par une anecdote : « J’ai beaucoup aimé établir de nouveaux contacts au téléphone lorsque j’ai dû mettre à jour la liste des médias au bureau de relations publiques. »

 

L’étiquette

Respecte l’étiquette et fais preuve d’un comportement professionnel et poli tout au long du processus de candidature, aussitôt que tu pénètres dans l’entreprise et que tu salues la personne à la réception.  Présente-toi idéalement une dizaine de minutes à l’avance, mais pas plus tôt. Pendant le rendez-vous, parle clairement et ne fuis pas le regard du recruteur. Laisse également les chewing-gums à la maison.
 

N’oublie pas tes armes secrètes : quelques exemplaires de ton CV et de ta lettre de motivation, ton portfolio, une bouteille d’eau et un carnet.
 

Conclusion : allie préparation approfondie, bonnes manières et professionnalisme pour augmenter tes chances de figurer parmi les finalistes.

 

Source : https://money.usnews.com

Dinsdag 19 Juni 2018 om 16:0

Gerlinde De Bruycker

// //
// // //
// // // //