Un nouvel emploi? 5 anciens collègues avec qui vous devez rester en contact

Au cours de votre carrière, vous allez croiser des collègues de tous les genres. Après quelques temps, vous les aurez pour la plupart oublié. Pourtant, il est intéressant de conserver certains contacts.

Un nouvel emploi? 5 anciens collègues avec qui vous devez rester en contact

1. Votre patron

S'il est bien quelqu'un qui connaît votre valeur, c'est votre patron ou votre patronne. Lorsque vous désirez partir explorer de nouveaux horizons professionnels, c'est lui ou elle qui vous fera une lettre de recommandation et qui vous dira que vous pouvez toujours revenir au sein de l'entreprise. Par le passé, cette 'politique du retour' était quasiment inexistante. Aujourd'hui, elle est commune dans les meilleures entreprises. Le personnel compétent est une denrée rare.

 

2. Votre mentor

Même s'ils n'étaient certainement pas membres du comité de direction, certains de vos collègues ont eu d'une manière ou d'une autre un impact particulier sur votre carrière. Ces collègues sont passionnés par leur travail et peuvent repousser vos frontières professionnelles. Ce sont en quelque sorte des gourous professionnels qui croient en vous et qui veulent faire éclore tout votre potentiel. Chaque entreprise en compte. A vous de les trouver et d'établir un bon contact.

 

3. Votre stagiaire

Certains stagiaires peuvent marcher sur vos plates-bandes. Restez en contact avec eux car les stagiaires ne restent pas des stagiaires. Il est souvent intéressant de conserver le contact et de voir comment ils évoluent dans leur carrière professionnelle. Souvent, ils parviendront à terme (et souvent plus vite qu'on ne le pense) à occuper des positions importantes et pourront être un véritable atout au sein de votre réseau professionnel.

 

4. Votre complice professionnel

Certains collègues sont devenus de réelles personnes de confiance: vous pouvez leur confier vos sentiments sans risquer de voir le boomerang vous revenir droit dans la figure. Souvent, ces collègues, vous les rencontrez en dehors des heures de bureau pour boire un verre. Il est donc logique après un départ de conserver le contact avec ces complices professionnels.

 

5. Le phénomène

Vous les rencontrez durant un salon professionnel, une réception ou un séminaire et ils se distinguent d'emblée par leur manière atypique de travailler. Ces collègues sortant de l'ordinaire semblent souvent être à l'opposé de votre personnalité, mais ils n'en sont pas moins intéressants et représentent une réelle source d'inspiration. Ils peuvent vous donner des idées qui vous seront utiles lorsque vous serez à un carrefour de votre parcours professionnel. Souvent, ce sont eux et non vos collègues directs qui peuvent faire basculer complètement votre orientation professionnelle. Parlez avec eux et conservez leur carte de visite car elle pourra vous être utile un jour. 

Maandag 28 April 2014 om 9:18

Pascal Dewulf

// //
// // //
// // // //