Vacances jeunes : qu’est-ce que c’est et y avez-vous droit en tant que travailleur débutant ?

Si vous avez moins de vingt-cinq ans et avez travaillé pendant un mois minimum comme salarié dans l’année au cours de laquelle vous avez terminé vos études, vous avez droit à des vacances jeunes. Un droit qui fait la différence, car un travailleur débutant n’est généralement pas gâté en nombre de jours de vacances ordinaires. Nous vous expliquons volontiers ce que ces vacances jeunes peuvent signifier pour vous.

Vacances jeunes : qu’est-ce que c’est et y avez-vous droit en tant que travailleur débutant ?

Partons d’un exemple concret pour toute clarté. Imaginez que vous avez terminé vos études en 2017 et avez commencé à travailler dans la foulée. Vous avez dans ce cas en principe droit en 2018 à des jours de vacances payés, pour autant que certaines conditions soient remplies. Le nombre de jours de vacances payés dépend du nombre de jours pendant lesquels vous avez effectivement travaillé au cours de ce qu’on appelle l’exercice de vacances, c’est-à-dire l’année sur laquelle sont calculés vos jours de vacances payés (année x-1) – l’année 2017 donc dans l’exemple qui nous occupe. Si vous avez travaillé pendant toute l’année 2017, vous avez droit à quatre semaines de vacances payées. Si vous n’avez travaillé que six mois, cela se réduit en principe à deux petites semaines. Si vous avez travaillé moins de six mois, votre nombre de jours de vacances payés est calculé au pro rata.

 

Des vacances sans travailler

Mais regardez, voici venir les vacances jeunes. Si vous entrez en considération pour les vacances jeunes, vous pouvez encore bénéficier de quatre semaines de vacances, même si vous n’avez pas travaillé le nombre de jours requis au cours de l’exercice de vacances. Chouette, hein ?

Quand entre-t-on en considération ? Il faut avoir moins de 25 ans au 31 décembre 2017 et avoir travaillé pendant minimum un mois comme salarié au cours de l’année 2017. Petite nuance, les vacances jeunes ne sont d’application que dans le secteur privé. Si vous êtes entré dans le service public, vous pouvez faire une croix sur les vacances jeunes. Si vous voulez profiter des vacances jeunes, vous devez introduire sans attendre les deux documents suivants auprès de votre organisme de paiement, c’est-à-dire le syndicat ou la Caisse auxiliaire : le formulaire C103-vacances jeunes Travailleur que vous complétez vous-même et le formulaire C103-vacances jeunes Employeur complété par votre employeur. Si vous prenez vos vacances jeunes en juin et en septembre, il ne faut compléter le formulaire qu’au moment de vos vacances du mois de juin, en précisant bien sûr déjà qu’une partie des vacances sera prise en septembre.

Woensdag 21 Februari 2018 om 14:0

Pascal Dewulf

// //
// // //
// // // //