Voici comment maîtriser ses nerfs lors d’un entretien

Vos nerfs vous nouent-ils la gorge lorsque vous êtes en chemin pour un entretien ? Il existe plusieurs façons de rester maître de votre niveau de stress. Par exemple en suivant ces quelques conseils.

Voici comment maîtriser ses nerfs lors d’un entretien

Soyez préparé

Se préparer à un entretien représente déjà la moitié du travail. Si vous y allez au petit bonheur la chance, vous serez assurément plus tendu. Vous n’êtes alors pas sûr de vous, ce qui a un impact sur votre bien-être général. Renseignez-vous donc sur l’entreprise en question et sa culture d’entreprise, lisez attentivement la description de fonction, etc.

 

Parcourez encore une fois votre CV

Vous pouvez mettre votre main au feu : pendant l’entretien, votre interlocuteur vous posera des questions sur votre CV. Il vaut donc mieux prendre encore une fois le temps de le parcourir pour donner des réponses cohérentes.

 

Préparez-vous aux questions générales

Soyez préparé aux questions classiques telles que « Parlez-nous de vous », « Quelles sont vos forces et vos faiblesses », « Pourquoi voulez-vous travailler ici » et autres questions sympathiques. Si vous y avez préparé une réponse, vous vous sentirez déjà plus détendu.

 

Dormez suffisamment

Si vous n’êtes pas bien reposé, vous serez plus sensible, plus irritable et moins concentré. Soit autant d’adjectifs dont vous vous passeriez bien lorsque vous êtes en entretien. La clef est donc de dormir suffisamment.

 

Détendez-vous

Il vous reste quelques heures avant l’entretien ? Prenez un bon bain chaud, écoutez votre artiste préféré ou allez prendre un verre dans votre quartier. Vous serez un peu plus détendu.

 

Préparez votre tenue à l’avance

Rien de plus stressant que de devoir commencer à chercher des vêtements appropriés au dernier moment. Préparez donc votre tenue la veille. Vos nerfs vous remercieront.

 

Planifiez votre temps de trajet

Essayez d’estimer précisément le temps de trajet nécessaire pour atteindre l’entreprise où vous passez l’entretien... puis rajoutez-y au moins une demi-heure. Vous prenez ainsi de la marge pour être sur place en temps et en heure.

Vrijdag 9 November 2018 om 12:0

Pascal Dewulf

// //
// // //
// // // //