Voici les plus chouettes offres d’emploi de rêve sur Internet

Être payé pour goûter du chocolat, regarder des séries Netflix, habiter sur une île tropicale ou jouer la princesse à Disneyland ? Dans les emplois ci-dessous, ce n’est pas un rêve mais une réalité !

Voici les plus chouettes offres d’emploi de rêve sur Internet

La première offre d’emploi de rêve à avoir fait beaucoup parler d’elle dans les journaux était celle du ‘gardien d’île’ de 2009. Sous le titre de meilleur job du monde, l’Office de Tourisme du Queensland avait rédigé une offre d’emploi pour passer six mois sur quelques-unes des paradisiaques îles Bounty inhabitées. Et être payé 75 000 euros, en prime. Les jobs de rêve pleuvent depuis sur Internet. Et parmi eux se cachent parfois quelques perles, dont celles-ci :
 

S’empiffrer tranquillement de chips pour un généreux salaire. L’entreprise agroalimentaire internationale PepsiCo a cherché l’année dernière un food tester professionnel en Grande-Bretagne. Le rôle de ce testeur ou de cette testeuse : goûter des chips à raison de huit heures par semaine et donner un feed-back sur leur odeur, couleur et texture. Entre deux bouchées, le ‘connaisseur en chips’ pouvait aussi siroter un soda pour en tester également la saveur. Pour ceux qui craignaient de devenir de gros lards au bout de six mois, la description de la fonction précisait également qu’il convenait de régulièrement neutraliser ses papilles avec des fruits.
 

Une offre similaire consistant cette fois à tester du chocolat a été lancée en début d’année par Tony’s Chocolonely. La marque néerlandaise colorée avait cependant de nombreuses exigences, comme une solide formation en nutrition et cinq ans minimum d’expérience professionnelle pertinente. « Grâce à vous, Tony’s reste l’entreprise la plus innovante en matière de nouveautés chocolatées », disait l’annonce. « Vous devez être capable d’imaginer le processus du chocolat, de la fève à la tablette. » La barre était donc haute, mais bon : vous pouviez faire imprimer ‘Choco-chef’ sur vos cartes de visite !
 

Se gaver de séries et toucher 65 euros par heure. C’est en résumé l’offre d’emploi de rêve que Netflix diffuse régulièrement. Le service de streaming est toujours demandeur de bons traducteurs prêts à traduire en français  les séries et films anglophones de leur choix. Pour savoir si vous répondez aux exigences, vous pouvez participer au test linguistique de Netflix sur https://tests.hermes.nflx.io. Une centaine de traducteurs travailleraient déjà pour Netflix. Le service de streaming fait par ailleurs appel à des ‘taggers’ : ceux-ci regardent un film et le classent dans une certaine catégorie. Ce travail exige certaines connaissances cinématographiques, car parallèlement aux catégories évidentes comme ‘action’ ou ‘comédie’, il y a aussi des genres moins connus comme ‘science-fiction/horreur’.
 

Et nous terminons sur un air de royauté. En automne dernier, Disneyland Paris cherchait encore quelques princesses pour son 25e anniversaire. Ces potentielles Jasmine, Cendrillon ou Elsa devaient bien sûr être capables de chanter et danser comme il sied à de véritables princesses Disney. La description de la fonction nous a également permis d’en apprendre davantage sur les tailles que Disney impose à ses travailleurs : la princesse idéale doit mesurer entre 137 et 193 cm. Une sacrée marge, nous semble-t-il. Alors, qu’est-ce qui vous retient encore à l’avenir ?

Donderdag 10 Mei 2018 om 13:30

Gerlinde De Bruycker

// //
// // //
// // // //