Votre CV réussit-il le test des 30 secondes?

Les recruteurs aussi sont des personnes très occupées avec des délais serrés. Mieux vaut donc veiller à ce que votre CV réussisse le test des 30 secondes. 

Votre CV réussit-il le test des 30 secondes?

6 secondes, c’est le temps qu’il faut à un recruteur pour jauger un CV. Que vous trouviez ça rude ou pas, mieux vaut faire en sorte que votre CV attire immédiatement l’attention du recruteur et le convainque dans les 30 secondes. 

 

1. Pas plus de 2 pages ?

Si vous venez de peaufiner votre CV de 3 pages ou plus et que vous vous enfoncez dans votre siège avec satisfaction, vous feriez aussi bien de tout reprendre depuis le début. Parcourir un CV de plusieurs pages en moins de 30 secondes est en effet mission impossible, même pour des recruteurs expérimentés.

 

2. Ne mentionnez-vous que vos résultats ?

Si vous avez un CV de deux pages mais que les seuls éléments distincts dans ce CV sont les barres de titres parce que le reste n’est qu’un vaste fouillis, vous êtes aussi de la revue. Le moyen mnémotechnique idéal pour savoir ce qu’il faut mettre dans votre CV (en le gardant le plus concis possible), c’est que parallèlement à votre formation, vous ne devez mentionner que vos réalisations concrètes avec une brève description de la valeur ajoutée qu’elles ont apportée à l’entreprise pour laquelle vous travailliez.

 

3. Toutes les descriptions creuses ont été rayées ?

Remplacez les descriptions creuses du style ‘gestionnaire de processus pour le développement d’un portefeuille clients international’ par  ‘en ma qualité de gestionnaire de processus, j’optimalisais le processus en vue du développement d’un portefeuille clients international, grâce auquel le chiffre d’affaires a connu une progression de trois pour cent en l’espace d’un trimestre.’

 

4. Votre CV est-il clair ?

L’essence d’un bon CV est la structure. Veillez donc à ce qu’il soit synoptique, servez-vous des bullet points (puces) et ne mentionnez que l’essentiel. Ne partez pas du principe que tout le monde trouve votre vie professionnelle absolument passionnante, ni désire connaître vos hobbies etc. 

 

5. Dites-vous ce que le recruteur veut entendre ?

Mettez-vous à la place du recruteur et demandez-vous ce qu’il ou elle veut lire. C’est très simple : toute la recherche tourne en effet autour de la parfaite adéquation entre le profil tel qu’il a été décrit dans l’annonce et les candidats qui se présentent. Analysez donc rigoureusement les conditions de la fonction et essayez de faire en sorte que votre CV y corresponde le mieux possible en donnant des exemples concrets qui prouvent que vous avez effectivement réalisé quelque chose en rapport avec les spécialisations demandées. Ne vous étendez en d’autres termes pas sur votre propre histoire mais racontez l’histoire que le recruteur a envie d’entendre. Tout en restant évidemment fidèle à votre réalité professionnelle. En d’autres termes : le but n’est pas d’inventer mais de faire clairement comprendre que votre profil est vraiment idéal pour le recruteur. Faites ensuite entrer tout ça sur une seule page et vous pourrez être sûr que votre CV réussira le test des 30 secondes. 

Dinsdag 13 Mei 2014 om 9:31

Pascal Dewulf

// //
// // //
// // // //